Ottawa – Le maire Jim Watson et la conseillère du quartier Somerset Catherine McKenney ont présenté le Prix de bâtisseur de la Ville à Chris Binkowski, Christina Johnson et Kenzie McCurdy, de StopGap Ottawa  lors de la réunion du Conseil municipalaujourd’hui , afin de souligner leurs efforts pour faire d’Ottawa une ville plus accessible.

Fondé en 2015, StopGap Ottawa facilitie l’accessiblité aux entreprises en installant des rampes d’accès devant leur entrées. Chris Binkowski, Christina Johnson, Kenzie McCurdy et d’autres membres de l’organisme, frustrés par les problèmes d’accessibilité dans un grand nombre de commerces locaux, ont su trouver la solution idéale afin de combler l’écart entre le trottoire et la marche d’accès d’un établissement : installer des rampes de bois colorées pour améliorer l’accessibilité de ces entreprises.

Le premier projet communautaire de StopGap visait la place Somerset : avec l’aide de bénévoles, l’organisme y a construit huit rampes en une seule soirée. Ces dernières années, en collaboration avec la librairie d’outils d’Ottawa, les membres en ont construit beaucoup d’autres. StopGap reçoit régulièrement des demandes d’entreprises locales qui souhaitent se doter de rampes d’accès, et s’emploie à créer une ville où tous les résidents peuvent accéder à tous les espaces.

Le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire est une distinction civile rendant hommage à un particulier, à un groupe ou à un organisme qui, par ses services bénévoles exceptionnels ou ses initiatives exemplaires, a fait preuve d’un engagement profond à faire de notre ville un endroit meilleur, aujourd’hui et pour l’avenir. Le Prix peut récompenser l’ensemble des réalisations, un acte de bonté remarquable, des activités de bienfaisance inspirantes ou de développement d’une conscience communautaire ou encore toute autre réalisation exemplaire.

Des particuliers, des groupes et des organismes peuvent être mis en nomination par des membres du Conseil municipal ou par le public.