Ottawa – Le maire Jim Watson et le conseiller du quartier Rideau-Rockcliffe Rawlson King ont présenté le Prix de bâtisseur de la Ville à Rowan Parkinson et à Avery Parkinson lors de la réunion du Conseil municipal aujourd’hui, en reconnaissance de leur bénévolat et de leurs contributions à des œuvres de bienfaisance à Ottawa et ailleurs.

Les sœurs Rowan et Avery, âgées de 12 et de 14 ans respectivement, sont des élèves de l’école Elmwood dont la mission est de faire d’Ottawa un meilleur endroit.

Lorsque son grand-père a reçu un diagnostic de la maladie de Parkinson, Rowan, maintenant en 9e année, s’est engagée à sensibiliser le public à ce sujet et à recueillir des fonds pour la recherche sur la maladie.

Avery, aujourd’hui en 6e année, a été touchée par l’itinérance qu’elle a vue à Ottawa. Elle s’est ensuite mise à préparer des centaines de sandwiches pour les résidents des refuges Les Bergers de l’espoir et The Ottawa Mission.

Leur idée de fonder un organisme sans but lucratif, appelé la Fondation MapleWishes, est née de gestes d’empathie et de générosité. La devise de MapleWishes est : « S’inspirer les uns les autres pour laisser un héritage positif et durable ». Au moyen de leur fondation, les filles recueillent des fonds, effectuent un travail de bénévolat et encouragent leurs pairs à appuyer 11 œuvres de bienfaisance dans la région d’Ottawa.

Rowan et Avery se sont engagées à recueillir 50 000 $ pour le Consortium pour la recherche sur le Parkinson de l’Hôpital d’Ottawa. Parmi les autres projets que soutient la Fondation MapleWishes, il y a QUAIL House, une maison située à Chelsea pour les adultes ayant des troubles du développement, More Bees Please, dont l’objectif est de rétablir les populations d’abeilles dans la région d’Ottawa, et Bookmarked, un projet qui constitue et renouvelle les collections des bibliothèques de la région.

MapleWishes tient à promouvoir la diversité et à offrir un milieu accueillant aux jeunes immigrants à Ottawa par l’entremise de l’Organisme communautaire des services aux immigrants d’Ottawa, connu sous le nom d’YOCISO.

Le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire est une distinction civile rendant hommage à un particulier, à un groupe ou à un organisme qui, par ses services bénévoles exceptionnels ou ses initiatives exemplaires, a fait preuve d’un engagement profond à faire de notre ville un meilleur endroit aujourd’hui et pour l’avenir. Le Prix récompense l’ensemble des réalisations, un acte de bonté remarquable, des activités de bienfaisance inspirantes ou de renforcement de la communauté, ou encore toute autre réalisation exemplaire.

Des particuliers, des groupes et des organismes peuvent être mis en nomination par des membres du Conseil municipal ou par le public.

Le Prix est remis au début de chacune des réunions du Conseil municipal.