Je vous écris pour vous tenir au courant des travaux du groupe de travail collaboratif de la Commission de la capitale nationale (CCN) et de la Ville d’Ottawa sur le couloir ouest du train léger sur rail (TLR).

J’ai le plaisir de vous informer que nous avons conclu une entente de principe, qui a été annoncée aujourd’hui lors d’une conférence de presse commune avec la CCN.

L’entente répond à tous les critères définis par la Ville dans son Plan directeur des transports, qui a été adopté à l’unanimité, et respecte son plan en matière d’abordabilité. Elle nous permettra de plus d’honorer notre engagement à protéger le parc linéaire Byron et le pré Rochester, comme nous le promettons depuis longtemps à la communauté, tout en améliorant l’accès à la rive.

Mise en contexte

À la fin du mois de novembre 2014, j’ai rencontré le ministre John Baird pour parler de la deuxième phase de notre projet de train léger sur rail : nous avions alors eu une discussion très constructive sur le sujet. Nous avions convenu de tenir un dialogue de 100 jours entre la Ville et la CCN dans le but de trouver une solution satisfaisante pour nos deux organisations dans le dossier du prolongement de la Ligne de la Confédération vers l’ouest entre les avenues Dominion et Cleary.

En décembre, la Ville et la CCN ont mis sur pied un groupe de travail collaboratif devant se pencher sur le sujet. Les représentants de la Ville étaient Keith Egli, président du Comité des transports, Stephen Blais, président de la Commission du transport en commun, Mark Taylor, conseiller de quartier du quartier Baie et maire suppléant, et Kent Kirkpatrick, directeur municipal.

J’aimerais remercier les conseillers Egli, Blais et Taylor pour leur travail assidu de concert avec notre directeur municipal et nos partenaires de la CCN. C’est grâce à une bonne dose d’expertise technique et en matière d’urbanisme que nous avons réussi à mener à bien le processus très intense d’examen du projet et à obtenir aujourd’hui un résultat historique.

Je souhaite aussi remercier le ministre Pierre Poilievre pour son leadership. Bien qu’il ait été nommé ministre responsable de la CCN au cours du processus, il a su amener à notre important partenariat le même ton positif que son prédécesseur.

La solution

Le groupe de travail a proposé une solution qui nous permettrait de faire entièrement passer le prolongement du couloir ouest du train léger sur rail sous les couloirs modifiés de la promenade Sir John A. Macdonald entre les stations des avenues Dominion et Cleary. Vous serez heureux d’apprendre que cette solution respecte l’enveloppe budgétaire de ce projet de la Ville.

Cette solution présente de nombreux avantages pour la Ville, la CCN, les résidents, et même l’ensemble des Canadiens :

– Protection du parc linéaire Byron et du pré Rochester;
– Incidence visuelle minimale sur le paysage et sur l’utilisation du couloir par les passants;
– Accès continu aux terrains du couloir et augmentation de 38 % de la superficie utilisable de l’espace vert sur le rivage;
– Amélioration de l’accès piéton et cycliste grâce à l’ajout de deux nouveaux passages sous la promenade Sir John A. Macdonald;
– Conservation et amélioration de la forêt mature, des terrains et de l’aménagement paysager;
– Réduction à long terme de près de 500 000 trajets en autobus sur la promenade Sir John A. Macdonald.

Ces principaux éléments s’ajoutent aux avantages à l’échelle de la ville de la phase 2 du projet de train léger, un projet d’envergure qui comprend 30 kilomètres de rails et 19 nouvelles stations. Nous comptons lancer cette initiative de calibre international en 2018, dès que la Ligne de la Confédération sera en service, ce qui nous permettra de réduire les temps de déplacement, d’améliorer la qualité de l’air et de renforcer notre économie.

Le circuit recommandé serait un complément idéal à la vision de la CCN, qui s’est donné pour objectif de créer un parc linéaire d’importance nationale sur les rives.

Prochaines étapes

Les résidents pourront faire part de leurs commentaires lors d’activités de sensibilisation du public prévues dans le cadre du processus d’évaluation environnementale du prolongement vers l’ouest de la ligne de train léger de la Confédération :

Lundi 30 mars
Soir (heure à venir)
Hôtel de ville d’Ottawa
Place-Jean-Pigott

Durant cette réunion portes ouvertes, la solution issue du dialogue de 100 jours du groupe de travail, qui vise les stations des avenues Dominion et Cleary.

La CCN discutera de la solution et des résultats de la séance de consultation publique lors de la réunion de son conseil d’administration en avril prochain.

Le Comité des transports et le Conseil pourront passer en revue en juin les résultats des processus d’évaluation environnementale des projets de la phase 2, y compris le prolongement vers l’ouest de la Ligne de la Confédération. Le rapport d’évaluation environnementale recommandera des tracés pour chacun des couloirs; établis en fonction d’un examen technique et des résultats des séances de consultation publique sur ces prolongements.

Les documents présentés aujourd’hui, y compris la carte du tracé proposé, se trouvent sur la page ottawa.ca/etape2.