Le niveau de l’eau dans la rivière des Outaouais est plus élevé depuis quelques semaines à la suite de la fonte des neiges dans les secteurs au nord de la rivière et des précipitations plus élevées que la moyenne au cours du dernier mois.

Ces conditions ont entraîné l’inondation des basses terres longeant la rivière des Outaouais et, par conséquent, l’inondation de certains sentiers et de certaines routes.

Environ 310 maisons dans la ville d’Ottawa ont été directement touchées par les inondations, et 75 familles ont dû quitter leur résidence. 275 de ces maisons sont dans Carleton-Ouest, 25 sont à Cumberland et 10 sont dans le quartier Baie.

Tandis que le personnel de la Ville aide les résidents, le personnel de la Direction des recettes s’apprête à poster les factures finales des impôts fonciers à tous les résidents de la ville d’Ottawa. Les factures d’impôts fonciers seront postées dans une semaine environ.

Je propose que l’on reporte la date limite de paiement des impôts fonciers des résidents touchés ou déplacés au 7 décembre 2017 pour refléter celle du programme de subventions pour terres agricoles de la Ville. Cela procurera un répit temporaire aux résidents les plus touchés par les inondations en cette période difficile et leur permettra de reconstruire leur vie et leur propriété.

Au cours des prochains mois, nous déterminerons quelles sont les propriétés touchées par les inondations, et un processus sera élaboré afin de prolonger la date d’échéance.

J’ai demandé au conseiller Eli El-Chantiry (Carleton Ouest), appuyé par le conseiller Stephen Blais (Cumberland), de présenter une motion au Conseil mercredi demandant au personnel d’élaborer le programme de report d’impôts au cours des 30 prochains jours et de le présenter au Conseil par l’intermédiaire du Comité des finances et du développement économique pour approbation finale.

Je demanderai au Conseil de suspendre les règles de procédure afin de permettre l’examen immédiat de cette motion et d’accélérer la mise en œuvre du programme de report d’impôts pour les résidents touchés par les inondations de 2017.