Cette année, la Ville d’Ottawa élaborera sa première Stratégie de lutte contre le racisme, qui comprendra des mesures stratégiques, des indicateurs clés de rendement et des résultats attendus afin de faire face au racisme systémique dans les rouages et les structures d’Ottawa.

Pour contribuer à l’élaboration de la stratégie, le Secrétariat de la lutte contre le racisme organise des assemblées publiques virtuelles pour les résidents le samedi 15 janvier et le jeudi 20 janvier. Ces assemblées viendront compléter une série de séances d’engagement du public que le Secrétariat de la lutte contre le racisme a lancées l’année dernière.

Les assemblées publiques donneront aux résidents et aux intervenants communautaires l’occasion de commenter le Rapport sur ce que nous avons entendu, qui résume les recommandations et la rétroaction reçues au cours des séances sur la façon dont la Ville peut s’attaquer au racisme systémique dans les six secteurs prioritaires précédemment identifiés par la communauté (équité en matière d’emploi, gouvernance, logement, développement économique, résultats en matière de santé et développement des jeunes). Les participants peuvent également fournir d’autres commentaires et souligner les lacunes qui devraient être prises en compte dans la Stratégie de lutte contre le racisme.

Pour vous inscrire à l’une des assemblées publiques virtuelles suivantes et pour lire le Rapport sur ce que nous avons entendu au complet, veuillez consulter la page de Participons Ottawa du Secrétariat de la lutte contre le racisme :

  • Assemblée publique bilingue pour les résidents autochtones et racialisés – Le samedi 15 janvier, de 10 h à midi
  • Assemblée publique bilingue pour tous les résidents – Le jeudi 20 janvier, de 17 h 30 à 19 h 30

Le Secrétariat de la lutte contre le racisme intégrera la rétroaction des assemblées publiques à la Stratégie de lutte contre le racisme et la présentera au Conseil plus tard cette année. 

La Ville condamne toute forme de racisme. Les administrations municipales jouent un rôle de premier plan pour identifier et dénoncer le racisme systémique. Sous la direction de son Secrétariat de la lutte contre le racisme, la Ville s’est engagée à promouvoir un gouvernement municipal plus inclusif et plus réceptif, afin de s’assurer que toutes les personnes sont servies équitablement et sans discrimination.