Comme le veut la tradition, le maire de Calgary, Naheed Nenshi, et moi avons placé un pari sur qui gagnerait la Coupe Grey 2016: les Rouge et Noir d’Ottawa ou les Stampeders de Calgary. Les Rouge et Noir d’Ottawa sont évidement revenus de Toronto avec la 104e Coupe Grey en main. Pour honorer notre pari, mon bon ami le maire Nenshi a enfilé le gilet des Rouge et Noir à son conseil municipal le 5 décembre, a envoyé une douzaine de beignets de Jelly Modern Doughnuts, a fait un don à la banque alimentaire d’Ottawa et a lu un poème que j’ai écrit à haute voix lors de sa réunion du Conseil. J’attends avec impatience le pari de la Coupe Grey de l’an prochain lorsque les Rouge et Noir défendront leur championnat ici même à Ottawa, alors que nous accueillons la Coupe Grey 2017!

 

Twinkle, twinkle, little star
How I wonder why the Stampeders were subpar
Up above the world so high
Are the RedBlacks, I can’t lie

When my hopes of winning were gone,
And all I could shout was come-on!
Mayor Watson showed me the light
And said “don’t worry, you’ll be alright”

Once again, Ottawa proved to be the bigger shark
And blew us right out of the park
I should have been chanting Go RedBlacks Go!
And high-fived their mascot Big Joe

The truth is, I envy Ottawa
The whole city leaves me in awe
They do everything better than Calgary
And their people are lovely and merry

Twinkle, twinkle, little star,
I’ve learned my lesson from Mayor Jim
I know better now, next time I’ll listen to him