C’est avec grande tristesse que j’ai appris ce matin qu’une tragédie horrible avait eu lieu dans une boîte de nuit d’Orlando durant la nuit, où les vies de 50 membres de la communauté LGBTQ ont été perdues. Cet attentat est le plus meurtrier de l’histoire des États-Unis. J’offre mes sympathies aux familles et amis des victimes, de même qu’à nos amis américains qui sont en deuil.
 
J’ai été avisé qu’une vigile organisée par Fierté dans la capitale aura lieu ce soir à 20 h au Monument canadien pour les droits de la personne sur la rue Elgin. Afin d’exprimer notre solidarité envers ceux et celles qui portent le deuil de cette perte au sein de leur communauté, j’ai demandé que le drapeau de la Fierté soit hissé devant l’Édifice historique, et que le drapeau américain soit hissé à la place Marion-Dewar, tous les deux jusqu’au coucher du soleil le jeudi 16 juin.
 
Nous sommes choyés de vivre dans une ville et un pays qui reconnaissent la richesse de la diversité, et là où tous peuvent aimer qui ils choisissent d’aimer. Mais cet acte de haine et de terreur nous rappelle qu’il faut continuer à faire du progrès afin que tous les membres de la communauté LGBTQ du monde entier puissent profiter de ce même climat d’acceptation.
 
Il n’y a simplement aucune raison pour de tels actes insensés de violence. Nous gardons tous ceux et toutes celles affectés par cette tragédie dans nos pensées et nos prières, et nous leur souhaitons tout le courage nécessaire dans leur combat contre la haine, la discrimination et l’extrémisme.
 
Jim Watson
Maire