Le Conseil municipal a approuvé aujourd’hui une vision, des principes directeurs et des objectifs dans le cadre de son plan de gestion des déchets solides d’Ottawa pour les 30 prochaines années.

La deuxième phase du Plan directeur de la gestion des déchets solides prévoit faire d’Ottawa une ville zéro déchet et décrit les mesures à prendre pour réaliser cette vision, lesquelles comprennent différents changements collectifs apportés aux pratiques et aux modes de vie. Le plan vise à prolonger la durée utile de la décharge du chemin Trail en réduisant le volume de déchets que nous produisons, en augmentant le volume des matières que nous réutilisons et recyclons, ainsi qu’en réduisant de 100 % nos émissions de gaz à effet de serre liées aux déchets.

Les membres du personnel évalueront une liste d’options de haut niveau qui appuient les objectifs du plan et élimineront certains choix de façon à élaborer deux systèmes potentiels de gestion des déchets. La Ville consultera les résidents et les intervenants à ce sujet à compter de l’automne. Le Conseil examinera ensuite le plan directeur provisoire et le plan de mise en œuvre quinquennal au cours de la première moitié de 2022.  

Le Conseil a approuvé le changement de nom du pont Prince-de-Galles en pont Chef-William-Commanda, en l’honneur de l’aîné et chef spirituel des Algonquins. William Commanda a été chef de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg de 1951 à 1970 et a consacré sa vie à la promotion de l’intendance environnementale. Il a reçu l’Ordre du Canada en 2008 pour son dévouement et son service exceptionnel envers son peuple.

La Ville a soumis une demande de financement au gouvernement du Canada pour remettre en état le pont ferroviaire désaffecté qui traverse la rivière des Outaouais et l’île Lemieux pour relier Ottawa à Gatineau. Le projet remettra le pont en service en tant que sentier polyvalent, offrant ainsi un lien interprovincial aux navetteurs et aux utilisateurs récréatifs. Le Conseil a approuvé aujourd’hui le versement d’un financement municipal de plus de 8,9 millions de dollars, soit le solde de l’engagement de la Ville envers ce projet de réfection de 22,6 millions de dollars, et consacrera 1 % des coûts estimatifs de la construction à l’art autochtone. 

Le Conseil a approuvé une proposition déposée par Les Bergers de l’espoir qui vise la construction d’un immeuble de 48 logements sur la rue Murray afin d’apporter des solutions de logement permanentes à la population itinérante d’Ottawa par la relocation, dans cet immeuble, des résidents du refuge situé à proximité, à l’angle de l’avenue King Edward. L’immeuble de huit étages abritera également une halte-accueil et une cuisine communautaire. Le projet d’aménagement sera financé par la Ville d’Ottawa ainsi que par l’Initiative pour la création rapide de logements du gouvernement fédéral.

Les agriculteurs des zones rurales peuvent maintenant diversifier leurs activités, le Conseil ayant approuvé la modification de plusieurs règlements municipaux afin d’autoriser la tenue de diverses activités commerciales et industrielles à petite échelle sur les propriétés agricoles. Bien que ces changements continuent de protéger les exploitations agricoles d’Ottawa en vue de leur utilisation aux fins de l’agriculture, ils encourageront le développement économique en milieu rural en permettant aux exploitations agricoles d’ouvrir de petites entreprises, comme des commerces de détail, des studios de yoga, des boulangeries ou des entreprises de réparation. Pour en savoir plus, les résidents peuvent consulter la page ottawa.ca/fermesdiversifiees.

Les propriétaires auront bientôt accès à de nouveaux fonds pour financer les améliorations énergétiques apportées à leur résidence et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Le Conseil a approuvé le lancement du Programme de prêts pour la mise en valeur des habitations, qui utilise le financement de la Fédération canadienne des municipalités pour offrir aux résidents des prêts à faible taux d’intérêt liés à leur propriété au moyen de redevances d’aménagement local. Les résidents pourraient avoir droit à un financement allant jusqu’à 125 000 $ ou 10 % de la valeur de leur résidence pour la réalisation d’améliorations admissibles, lesquelles comprennent la modernisation du chauffage des pièces et de l’eau ainsi que les systèmes d’énergie renouvelable. Le programme sera lancé plus tard cette année et aura une durée initiale de trois ans.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous par FacebookTwitter et Instagram.