Les moyens les plus efficaces pour réduire la propagation de la COVID-19 sont de rester à la maison si vous êtes malade, de vous laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon et de maintenir une distance physique de deux mètres (six pieds) avec les autres.
À compter du 7 juillet 2020 à 0 h 01, Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique de Santé publique Ottawa a chargée tout exploitant d’un espace public fermé dans la ville d’Ottawa à :
Adopter une politique visant à garantir qu’aucun membre du public n’est autorisé à entrer ou à rester dans les zones publiques de l’espace public fermé, à moins qu’il ne porte un masque couvrant son nez, sa bouche et son menton.
La sous-section (1) ne s’applique pas :
aux enfants de moins de deux ans ou aux enfants de moins de cinq ans, soit chronologiquement, soit du point de vue du développement, qui refusent de porter un masque et ne peuvent être persuadés de le faire par la personne qui s’occupe d’eux;
aux personnes souffrant de problèmes médicaux qui les rendent incapables de porter un masque en toute sécurité, y compris des difficultés respiratoires ou cognitives;
aux personnes qui sont incapables de mettre ou enlever un masque sans aide, y compris celles qui bénéficient de mesures d’adaptation en vertu de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) ou qui sont protégées par le Code des droits de la personne de l’Ontario, L.R.O. 1990, chap.19, tel que modifié;
aux personnes qui sont employées par l’exploitant d’un espace public fermé ou qui en sont les agents, et qui :
se trouvent dans une zone des lieux qui n’est pas désignée pour l’accès du public,
se trouvent à l’intérieur ou derrière une barrière physique (p. ex., du Plexiglass).
Assurer la disponibilité de désinfectant pour les mains à base d’alcool à toutes les entrées et sorties à l’usage des personnes entrant et sortant de l’établissement.
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la lettre d’instructions que la Dre Vera Etches a adressée aux propriétaires et exploitants d’entreprises, le 6 juillet 2020.
À compter du 15 juin, tous les clients d’OC Transpo devront porter un masque en tissu lorsqu’ils utiliseront leurs services, mais certaines exceptions s’appliquent. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web octranspo.com.
Comment les masques fonctionnent-ils?
Le port d’un masque en tissu permet de contenir la COVID-19 si vous êtes malade et de protéger les personnes qui vous entourent. Étant donné que certaines personnes infectées par la COVID-19 peuvent avoir le virus sans le savoir, on devrait porter un masque à chaque sortie lorsqu’il est possible d’entrer en contact étroit avec d’autres personnes. Lorsque d’autres personnes portent un masque, elles contribuent à vous protéger également.
Le port d’un masque en tissu ne doit pas remplacer d’autres mesures de protection, notamment la distance physique, le lavage des mains, le fait de ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec les mains non lavées et l’autosurveillance des symptômes de la COVID-19.
Quel type de masque dois-je porter?
Il existe de nombreux types de masques, notamment des masques non médicaux qui peuvent être lavés et réutilisés, des masques jetables qui ne peuvent être portés qu’une seule fois et des masques médicaux comme les respirateurs N95 qui devraient être réservés aux travailleurs de la santé de première ligne.
Masques en tissu
Lorsque vous achetez ou fabriquez un masque en tissu, vous devez rechercher les masques qui incluent les éléments suivants :
deux ou trois couches de tissu tissé serré, mais perméable à l’air, comme du coton, de la flanelle ou du coton pour édredon;
aucune couture au-dessus de la bouche et du nez par laquelle l’air peut fuir;
plis horizontaux pour s’adapter à diverses formes de visages.
Masques non médicaux jetables
Les masques non médicaux jetables peuvent être portés au lieu d’un masque en tissu. Ces masques sont à usage unique et doivent être jetés à la poubelle après l’utilisation.
Masques médicaux
Comme de nombreux pays, le Canada continue de vivre une pénurie de masques et d’autres équipements de protection individuelle pour les travailleurs de la santé. Pour conserver les fournitures destinées aux travailleurs de la santé, les masques médicaux et les respirateurs N95 doivent être réservés à des endroits précis à risque élevé et ne sont pas recommandés pour les activités quotidiennes à faible risque, comme lorsque vous êtes à l’épicerie ou dans les transports en commun. Les respirateurs N95 munis de soupapes, qui évacuent l’air plus facilement lorsque vous expirez, ne doivent jamais être utilisés dans le but de protéger les autres du virus que vous pourriez être en train de transmettre parce qu’ils ne le contiendront pas. Pour les professionnels de la santé qui cherchent des renseignements sur l’équipement de protection individuelle, veuillez consulter notre section Mesures de prévention et de contrôle des infections.