Ottawa – Au deuxième jour de la mission économique d’Ottawa aux Pays-Bas, le maire Jim Watson a eu le privilège de rencontrer Son Altesse Royale la princesse Margriet.

La princesse est née à l’Hôpital Civic d’Ottawa (aujourd’hui l’Hôpital d’Ottawa – Campus Civic) en 1943, alors qu’en pleine Seconde Guerre mondiale, la famille royale néerlandaise s’était réfugiée à Ottawa. À cette occasion, une salle d’accouchement de l’Hôpital Civic d’Ottawa a été temporairement déclarée territoire néerlandais par le gouvernement du Canada pour que la princesse ait la citoyenneté néerlandaise et puisse ainsi demeurer dans l’ordre de succession. Le drapeau néerlandais a de plus flotté au-dessus de la tour de la Paix à Ottawa le jour de la naissance de Margriet. C’est la seule fois dans l’histoire du Canada que cet honneur a été décerné à un pays étranger. Foyer de la princesse et du Festival canadien des tulipes, Ottawa entretient une relation privilégiée avec les Pays-Bas et sa famille royale.

Le maire Watson a invité la princesse à visiter Ottawa en 2020 pour souligner le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas. Pour lui rendre hommage et commémorer son lien avec la ville, le maire lui a aussi offert de rebaptiser le parc Fairmont, à proximité de l’Hôpital Civic d’Ottawa. Cet automne, la Ville y aménagera un jardin Libération75 de 1945 tulipes, en souvenir de la libération des Pays-Bas en 1945. À son retour de mission, le maire présentera au Conseil municipal une motion concernant cette proposition, qui sera appuyée par le conseiller du quartier, Jeff Leiper. La Ville recevra les commentaires du public pendant dix jours, à compter du 25 septembre.

Citations

« Au nom de la Ville d’Ottawa, je serais honoré d’accueillir la princesse Margriet dans sa ville natale pour célébrer le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas par les forces canadiennes. Nous souhaitons réitérer notre affection pour les Néerlandais en célébrant 75 ans d’amitié indéfectible avec leur famille royale. »
Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa

« Le Festival canadien des tulipes est ravi à l’idée que le parc soit rebaptisé en l’honneur de la princesse Margriet pour célébrer notre amitié de longue date avec le peuple des Pays-Bas. Nous attendons avec impatience le printemps prochain, quand les tulipes du 75e anniversaire de leur libération écloront pour couvrir le parc de teintes orangées, soulignant ainsi les liens qui soudent nos deux pays. »
Grant Hooker, président du Festival canadien des tulipes

Quelques faits marquants :

  • En 1940, l’Allemagne nazie envahit les Pays-Bas et la famille royale néerlandaise se réfugie à Londres, en Angleterre.
  • Sa Majesté la reine Whilhelmina envoie alors la princesse héritière Juliana et ses deux filles au Canada. Elles passeront cinq ans à Ottawa, où elles s’intégreront à la communauté.
  • En 1943, la princesse héritière donne naissance à sa troisième fille, la princesse Margriet, à l’Hôpital Civic d’Ottawa.
  • Au lendemain de la guerre, la princesse héritière Juliana offre à la ville 100 000 bulbes de tulipe en guise de reconnaissance de son hospitalité. En 1946, elle en envoie 20 000 de plus pour saluer le soutien et les efforts du Canada pendant la guerre.
  • Depuis, pour symboliser l’amitié entre les deux pays, chaque année, les Pays-Bas font cadeau de tulipes à la ville.
  • En 1953, on assiste à la naissance du Festival canadien des tulipes, qui depuis 68 ans, célèbre chaque printemps le don historique de la famille royale néerlandaise et son histoire.
  • Le festival, qui a lieu en mai chaque année (du 8 au 18 mai en 2020), commémore le rôle crucial des Forces armées canadiennes dans la libération des Pays-Bas et de l’Europe et la seule naissance royale au pays, celle de la princesse Margriet à Ottawa.
  • Pour souligner le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas, le Festival canadien des tulipes, en partenariat avec l’ambassade du Royaume des Pays-Bas et la Commission de la capitale nationale, a lancé la campagne de plantation de tulipes Libération75.
  • Dans le cadre de Libération75, 1,1 million de tulipes seront plantées en mémoire des 1,1 million de Canadiens ayant servi durant la Seconde Guerre mondiale.