Ottawa —  Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a lancé aujourd’hui un défi aux résidents et aux entreprises de la région de la capitale nationale, soit celui d’utiliser leurs cours et leurs jardins cet automne afin d’aider à « Peindre la ville en orange » au mois de mai prochain. Le maire Watson et le Festival canadien des tulipes défient les résidents d’arriver à jumeler l’objectif de plantation de 100 000 bulbes de tulipes Libération75 de la Commission de la capitale nationale, pour une floraison prévue au printemps dans la capitale nationale. Ces tulipes Libération75 spéciales font partie du programme de jardinage national en vue de célébrer le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas menée par les troupes canadiennes en 1944 et 1945.

Pour lancer la campagne aujourd’hui, le maire Watson a acheté l’un des premiers sacs de 15 bulbes de tulipes Libération75, qu’il plantera chez lui cet automne. La Ville d’Ottawa a aussi acheté 300 bulbes, soit 75 tulipes par plate-bande, qui seront plantées devant l’Édifice historique de l’hôtel de ville pour marquer les 75 années passées depuis la libération.

L’objectif du projet de plantation Libération75 est de voir fleurir partout au Canada au printemps prochain 1,1 million de tulipes d’un orange lumineux, nommées exclusivement Libération75. Ce chiffre de 1,1 million représente une floraison pour chaque Canadien ayant servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Au mois de mai 2020, le monde soulignera le 75e anniversaire du jour de la libération des Pays-Bas, le 5 mai 1945.

Le projet de plantation est mené par le Festival canadien des tulipes, en partenariat avec l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas, la Commission de la capitale nationale, la Légion royale canadienne et KLM Royal Dutch Airlines. L’Ambassade des Pays-Bas a annoncé au mois de mai dernier lors du Festival canadien des tulipes que les Pays-Bas souligneraient le rôle tenu par le Canada dans la libération de leur pays en répétant leur cadeau de bulbes de tulipes de 1945, cette fois-ci avec 100 000 bulbes Libération75 pour lancer le programme Libération75.

Soutenant également la campagne commémorative de plantation, la Commission de la capitale nationale a annoncé qu’à l’instar du cadeau néerlandais elle contribuerait de la même manière en achetant 100 000 bulbes commémoratifs et en les plantant partout dans la région de la capitale nationale.

Le maire Watson lance maintenant un défi aux gens de la région de la capitale nationale de doubler la floraison régionale prévue de 100 000 Libération75 en achetant et en plantant 100 000 bulbes supplémentaires dans les cours et les jardins résidentiels des deux côtés de la rivière. Le maire demande aux résidents et aux entreprises d’aider à « Peindre la Ville en orange » le printemps prochain en plantant des bulbes de tulipes cet automne, afin de se préparer aux célébrations conjointes néerlando-canadiennes de la libération des Pays-Bas et de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« Ottawa a une raison spéciale de collaborer à l’effort de plantation de tulipes commémoratives dans la capitale nationale et partout au Canada, a déclaré le maire Jim Watson. La capitale nationale a joué un rôle en accueillant la famille royale des Pays-Bas durant la Seconde Guerre mondiale, pendant que nos soldats menaient la lutte pour la libération. En signe de gratitude, le Canada a reçu 100 000 bulbes de tulipe de la part de la famille royale des Pays-Bas en 1945. Ce cadeau initial a fait en sorte que la tulipe devienne la fleur officielle d’Ottawa, mais aussi le symbole reconnu de la capitale de la nation pour tous les Canadiens. »

Le maire Watson et la communauté touristique d’Ottawa s’attendent à ce que de nombreux voyageurs néerlandais visitent la région de la capitale nationale au printemps prochain afin de remercier le Canada pour ses efforts de guerre. Ils espèrent que ces visiteurs seront chaleureusement accueillis par un océan de tulipes oranges partout dans la région.

Des renseignements au sujet du projet de plantation commémorative Libération75 figurent en ligne à Liberation75.ca.