Aujourd’hui, OC Transpo, le Collège Algonquin et les représentants de l’Association des étudiants du Collège Algonquin ont signé une entente d’adhésion au programme des Laissez-passer universels (U-Pass). Le Collège Algonquin est le quatrième établissement postsecondaire de la région à adopter le U-Pass, ce qui fait du U-Pass d’Ottawa l’un des programmes les plus importants et les plus fructueux du genre au Canada avec 71 000 adhérents.

« Nous sommes fiers de travailler avec les étudiants du collège et des universités afin de rendre le transport en commun plus abordable et plus accessible, explique le maire Jim Watson. Grâce au programme U-Pass et aux investissements comme celui du train léger sur rail, le transport en commun pour étudiants continuera à s’améliorer au fil des ans. »

À compter de septembre prochain, environ 16 000 étudiants admissibles du Collège Algonquin paieront des frais accessoires de 192,70 $ par session pour obtenir le Laissez-passer universel, comparativement aux coûts d’un laissez-passer pour adulte qui s’élève à 403 $ (circuits réguliers) ou à 497 $ (circuits réguliers et express) pour quatre mois.

« Nous sommes ravis d’accueillir les étudiants du Collège Algonquin au programme U-Pass, qui offre d’importantes économies aux usagers du transport en commun, déclare le président de la Commission du transport en commun d’Ottawa, le conseiller Stephen Blais. Le transport en commun est un moyen pratique et durable sur le plan de l’environnement pour les étudiants qui se rendent à leurs cours chaque jour, et nous espérons que le programme du Laissez-passer universel incitera encore plus d’étudiants du Collège Algonquin à adopter les services d’OC Transpo au quotidien. »

Le Collège Algonquin sera très bien desservi après les travaux de la Phase 2 du projet de construction du train léger sur rail, avec la station Baseline. À partir de cet emplacement, les étudiants et les autres résidents du secteur Ouest pourront prendre la Ligne de la Confédération de l’O-Train pour se rendre jusqu’au centre-ville et même jusqu’à Place d’Orléans, dans l’est de la ville. La Phase 2 du projet comprend 30 kilomètres de rail et 19 nouvelles stations et permettra de relier les trois plus grands établissements postsecondaires d’Ottawa par rail.

« Au Collège Algonquin, notre priorité numéro un demeure la réussite des étudiants, explique Cheryl Jensen, présidente du Collège Algonquin. Le fait d’offrir un moyen de transport fiable et sécuritaire à nos étudiants leur permettra de se déplacer jusqu’au Collège et dans toute la ville et ce sera pour eux une préoccupation de moins dans leur session chargée. Les villes et les établissements postsecondaires avant-gardistes comprennent toute l’importance que revêt cette entente. »

« Je tiens à remercier les étudiants du Collège Algonquin qui ont voté et qui ont fait preuve de patience tout au long de ce processus, déclare Christina Miller, présidente de l’Association des étudiants du Collège Algonquin. Je vous remercie de votre soutien. Le Laissez-passer universel est enfin accessible! »

Les étudiants admissibles de l’Université Carleton, de l’Université d’Ottawa et de l’Université Saint-Paul ont déjà leurs Laissez-passer universels qui sont en vigueur au cours des sessions d’automne et d’hiver. Au total cet automne, 71 000 étudiants du collège et des universités recevront un Laissez-passer universel compris dans les frais accessoires des étudiants.