Ottawa – Le Conseil municipal d’Ottawa a reçu et déposé aujourd’hui le premier budget de son mandat, qui vise à maintenir la dynamique établie pour la poursuite des grands projets urbains, comme le transport en commun par train léger sur rail, la Cour des arts et le Centre de l’innovation Bayview. Le budget préliminaire propose des investissements clés dans le logement abordable, les installations communautaires et la prévention du crime, tout en conservant les taxes et les frais d’utilisation à un niveau abordable.
« Ce budget établit un juste équilibre en maintenant le coût de la vie dans les limites de l’abordable, et en continuant à faire des investissements intelligents dans l’économie d’Ottawa et la qualité de vie de ses résidents, a déclaré le maire Jim Watson. Les preuves du dynamisme sont partout autour de nous. C’est une période vraiment emballante pour la capitale. »
Le budget restreint nos dépenses actuelles, tout en limitant l’augmentation des recettes fiscales à 1,75 %, ce qui se traduit par une augmentation de 2 % pour une propriété résidentielle. Il s’agit d’une hausse d’environ 67 dollars par année pour une maison en zone urbaine évaluée à 355 000 dollars et de 55 dollars par année pour une maison en zone rurale évaluée à 355 000 dollars.
De plus, pour une quatrième année consécutive, le budget propose des réductions de poste équivalents temps plein, sans nuire aux services de première ligne. Les résidents vont constater que les augmentations des tarifs de transport en commun et des frais d’utilisation pour les services de loisirs ont été limitées à un niveau raisonnable, tandis que le gel des frais de collecte des ordures est maintenu pour une troisième année consécutive.
Le budget prévoit aussi du financement pour répondre aux besoins actuels de la population : il améliore la mobilité, appuie une nouvelle stratégie de prévention du crime et augmente le nombre de logements abordables destinés à nos résidents les plus vulnérables.
« Ce budget nous permettra de maintenir nos activités quotidiennes sur la bonne voie et aidera la Ville à faire face à ses obligations financières liées aux grands projets en cours, a expliqué le directeur municipal Kent Kirkpatrick. Je félicite le personnel municipal qui a réussi à mettre de l’avant un plan financier responsable comprenant des investissements dans bon nombre des nouvelles initiatives retenues en consultation avec le maire et les conseillers et conseillères. »
Le total de 689,1 millions de dollars affecté aux projets d’immobilisations de la Ville financés par les taxes et les redevances comprend un volet pour des projets réalisés à l’échelle de la Ville, à hauteur de 448 millions de dollars, dont bénéficiera l’ensemble de la population, et un autre volet pour des projets réalisés dans un quartier en particulier ou plusieurs quartiers à la fois, d’une valeur de 241 millions de dollars. Plus de la moitié de ce montant total sera investie dans le renouvellement de nos routes et de nos réseaux d’aqueduc et d’égout.
Le budget prévoit des investissements dans les secteurs importants suivants, qui font d’Ottawa une ville où il fait bon vivre pour tous ses résidents et ses entreprises :
Une ville bienveillante

 – Financer une stratégie de prévention du crime et des activités liées aux gangs.

 – Augmenter le financement destiné à l’entretien des actifs de la Société de logement communautaire d’Ottawa.

 – Consolider et améliorer le financement du Programme de brigadiers scolaires.

 – Accorder du financement pour la commémoration des victimes du tragique accident de train et d’autobus de septembre 2013.

 – Faire participer la Ville au renouvellement de l’événement Fierté dans la capitale.

Une ville durable

 – Soutenir le Plan sur le cyclisme d’Ottawa de 2013 pour agrandir et améliorer le réseau de voies cyclables et de sentiers polyvalents dans l’ensemble de la ville afin de faire du vélo un mode de transport sécuritaire et pratique pour les résidents.

  -Faire avancer le Plan d’action de la rivière des Outaouais en construisant le tunnel de stockage des égouts unitaires et en mettant la dernière main au financement attendu des partenaires fédéraux pour égaler les investissements dans cette initiative de la Ville et du gouvernement provincial.

 – Augmenter de 125 000 dollars les fonds attribués à la plantation d’arbres qui s’établira à 1,3 million de dollars.

Une ville prospère

 – Moderniser le réseau de transport en commun d’Ottawa grâce à la mise en œuvre du réseau de train léger sur rail (étape 1 et étape 2).

 – Poursuivre la construction de la Ligne de la Confédération, la ligne de transport en commun par train léger sur rail qui reliera la station Blair à la station Tunneys’s Pasture, et qui constitue l’épine dorsale du réseau de train léger sur rail planifié par la Ville.

 – Préparer la transition depuis l’étape de la construction de la Ligne de la Confédération à l’étape de sa mise en service complète en 2018.

 – Lancer le prolongement du Transitway Ouest pendant que la Ville poursuit ses recherches de financement pour la mise en œuvre de l’Étape 2 du réseau de transport en commun par train léger sur rail, qui s’étendra vers l’est, l’ouest et le sud de la ville.

Une ville abordable

 – Limiter à 6 % l’augmentation des frais pour les services d’aqueduc et d’égout financés par les redevances, ce qui a été approuvé dans le dernier Plan financier à long terme.

 – Geler les frais de collecte des ordures pour une troisième année consécutive.

 – Limiter l’augmentation moyenne des tarifs d’OC Transpo à 2,5 % tout en investissant 4,2 million de dollars pour de nouveaux services améliorés, y compris l’accroissement du nombre de circuits d’autobus et l’ajout de quelque 5 700 déplacements pour le service de Para Transpo.

Réduire l’effectif municipal de vingt postes équivalents temps plein (ETP), à l’exclusion du Service de police.

Comme les priorités du mandat du Conseil seront finalisées après l’adoption du Budget 2015, une enveloppe budgétaire de 5,4 millions de dollars est prévue dans le budget du Bureau du directeur municipal, et une autre de 32 millions de dollars dans le budget des immobilisations pour le financement des nouvelles initiatives stratégiques. Ces enveloppes nous procurent une certaine souplesse dans nos décisions pour l’année à venir et garantissent que les fonds publics dépensés correspondront aux priorités qui seront établies par le Conseil.
Le public aura l’occasion de s’informer sur le budget proposé et de faire ses commentaires en participant à quatre consultations budgétaires régionales qui se dérouleront du lundi 9 février au jeudi 12 février prochain. Les résidents sont également invités à s’inscrire à titre de délégation publique pour participer aux rencontres des comités permanents, des conseils et des commissions de la Ville, dont les réunions se tiendront du mardi 17 février au jeudi 5 mars pour l’examen de leur budget 2015 respectif. Pour obtenir toute l’information sur le budget préliminaire de 2015, rendez-vous à ottawa.ca/2015budget.
Le Conseil municipal prendra en considération toutes les recommandations provenant des consultations publiques, des comités permanents et des conseils pertinents à sa réunion régulière prévue le mercredi 11 mars.