Le 5 novembre 2015 – Aujourd’hui, l’Alliance canadienne du tourisme sportif a publié un rapport qui indique qu’Ottawa a reçu 28,6 millions de dollars en retombées économiques générales à la suite de la tenue de la Coupe du Monde Féminine de la FIFAMC en juin 2015.

Le rapport révèle également qu’Ottawa a bénéficié de 5,8 millions de dollars en répercussions directes du PIB (produit intérieur brut) sur l’économie locale dans le cadre de cet événement.

« L’accueil de cet événement sportif prestigieux a permis de rehausser la réputation internationale d’Ottawa et de mettre en valeur les nombreux atouts qui font de cette ville un merveilleux endroit où vivre et à visiter, a déclaré le maire Jim Watson. La Coupe du Monde Féminine de la FIFA – Canada 2015MC a engendré des revenus touristiques importants pour l’économie locale et a clairement démontré au monde entier qu’Ottawa est bien placée pour accueillir ces types d’événements à l’avenir. »

Ottawa était l’une des six villes du Canada à accueillir la Coupe du Monde Féminine de la FIFAMC du 6 juin au 5 juillet 2015. À Ottawa, plus de 270 bénévoles ont aidé à faire de cet événement une réussite.

« Ce type d’événement laisse un héritage qui va au-delà de l’aspect économique. Ottawa possède maintenant trois terrains d’entraînement fantastiques, conformes aux normes Quality Pro de la FIFA, que tous les résidents actuels et futurs peuvent utiliser, a expliqué Jody Mitic, conseiller municipal du quartier Innes. En tant que commissaire aux sports, je m’engage à poursuivre le travail accompli pour que notre ville continue d’attirer et d’accueillir ces types d’événements de renommée mondiale. »

« La tenue de l’événement à Ottawa a été une grande réussite, car elle a permis de dépasser les objectifs en matière de recettes et de spectateurs avec un taux de participation de 95 % pendant les six jours de match pour un total de 189 460 spectateurs », a indiqué Peter Montopoli, chef de la direction du Comité organisateur national de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015MC et secrétaire général de l’Association canadienne de soccer.

La Coupe du Monde Féminine de la FIFA – Canada 2015MC et la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA –Canada 2014 ont entraîné des retombées économiques de 493,6 millions au Canada, dépassant de 46 % les prévisions préliminaires de 337 millions annoncées en février 2014.

Les dépenses initiales totales pour les deux événements dans l’ensemble du Canada, établies à 216 millions de dollars, ont engendré des retombées économiques nettes de 249 millions de dollars (produit intérieur brut) et des recettes fiscales de 97,6 millions de dollars à travers le pays. De ces recettes fiscales, le gouvernement fédéral a perçu 46 millions de dollars, les gouvernements provinciaux, 36,7 millions de dollars, et les villes hôtes officielles, 14,9 millions de dollars.

À l’échelle nationale, les événements de la FIFA ont connu un immense succès avec, au total, plus de 1,35 million de spectateurs, ce qui représente un nouveau record d’assistance à une compétition de la FIFA, hormis la Coupe du Monde Masculine de la FIFAMC.

La Coupe du Monde Féminine de la FIFA – CanadaMC  tenue en juin 2015 a été organisée dans le cadre de l’initiative Plus de candidatures, plus de victoires, plus d’événements visant le développement économique de la ville.

 

15k-388___034