Ottawa – Le maire Jim Watson, s’est joint aujourd’hui à Mona Fortier, députée d’Ottawa-Vanier, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et à l’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean, pour poser le dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train.

L’événement a commencé par un hommage qu’ont rendu les dignitaires participants à l’histoire du Canada. Devant l’image emblématique de 1885 montrant l’enfoncement du dernier crampon du chemin de fer du Canadien Pacifique, le maire a rendu hommage aux réalisations passées tout en tournant son regard vers l’avenir du transport en commun de la ville. Les participants sont ensuite montés à bord du train à la station Tremblay pour rouler sur la voie ferrée et entrer dans le tunnel du centre-ville de l’un des réseaux de train léger sur rail (TLR) parmi les plus perfectionnés d’Amérique du Nord. Une fois à l’intérieur du tunnel, les représentants ont enfoncé les crapauds destinés à fixer le dernier segment de rail, à quelques centaines de mètres à l’ouest de la station uOttawa.

À compter de juin 2013, le Transitway entre Tunney’s Pasture et Blair a été fermé par tronçons à la circulation des autobus afin de rendre possible la conversion de la chaussée en voie pour le TLR. La pose du dernier segment de rail de la Ligne de Confédération de 12,5 km marque un jalon important de ce projet. La construction de la voie ferrée étant maintenant terminée, les activités d’essai et de mise en service sont en cours. Les opérateurs de train électrique d’OC Transpo et de nombreux autres membres clés du personnel pourront donc dans un avenir rapproché, acquérir de l’expérience pratique relative à l’exploitation de l’ensemble du réseau, d’une extrémité à l’autre. Les travaux se poursuivent dans les 13 stations du TLR, entre Tunney’s Pasture à l’ouest, et Blair à l’est, tandis que le Rideau Transit Group met tout en œuvre pour livrer le système à la Ville plus tard cette année.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Ligne de la Confédération de l’O-Train, consultez la page Web « Soyez prêts pour l’O-Train » d’OC Transpo à octranspo.com/pretpourlotrain.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

La Ville dévoile les 40 noms gagnants pour les véhicules de l’O-Train

Début des essais des portillons d’accès et des distributrices de billets par les usagers dans quatre stations d’OC Transpo

Un simulateur aide OC Transpo à être prêt pour l’O-Train

Stations iconiques de la Ligne de la Confédération de l’O-Train : conception à la fine pointe de la technologie et art public distinctif

Citations

« L’enthousiasme continue de s’intensifier à mesure que nous nous rapprochons de l’achèvement du plus grand projet d’infrastructure de la Ville depuis la construction du canal Rideau. Le jalon franchi aujourd’hui témoigne des progrès constants réalisés dans le cadre de ce projet de transport en commun qui va véritablement transformer notre ville. »
Jim Watson, maire de la ville d’Ottawa

« Alors que l’avenir du transport en commun à Ottawa se concrétisera bientôt, je suis heureuse de célébrer ce jalon important. La pose du dernier segment de rail de la Ligne de la Confédération de l’O-Train représente un moment crucial pour la ville. Lorsque la Ligne sera mise en service, elle permettra aux usagers de se déplacer rapidement et efficacement, contribuera à réduire les émissions et fournira un réseau de transport en commun de calibre mondial. »
Mona Fortier, députée d’Ottawa-Vanier, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Aujourd’hui, nous célébrons un jalon très important du projet de transport en commun par train léger sur rail de la Ligne de la Confédération. Lorsque la Ligne de la Confédération entrera en service, elle permettra de gérer la congestion, limitera les émissions et facilitera les déplacements des gens dans l’ensemble de la région. Les initiatives d’Ottawa liées au TLR représentent l’investissement le plus important jamais réalisé par un gouvernement provincial à l’appui du réseau de transport en commun d’Ottawa. »
L’honorable Bob Chiarelli, ministre de l’Infrastructure et député provincial d’Ottawa-Ouest-Nepean

Faits en bref

  • Le projet, qui se chiffre à 2,13 milliards de dollars, est financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville d’Ottawa.
  • La Ligne de la Confédération a une longueur de 12,5 km.
  • Elle comprend 13 stations, reliant la station Tunney’s Pasture à l’ouest à la station Blair à l’est.
  • Elle comprend quatre stations souterraines : Lyon, Parlement et Rideau au centre-ville et Saint-Laurent dans l’est.
  • La longueur totale de la voie, incluant le connecteur et la cour de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast, est de 33 km.
    • La Ligne de la Confédération de l’O-Train couvre 25 km.
    • Le connecteur de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast fait 1,3 km.
    • La cour de l’installation d’entretien et de remisage du chemin Belfast fait 6,7 km.
  • 169 940 crapauds de rail ont été utilisés sur l’ensemble du tracé.

Sites Web
OC Transpo
Prêt pour l’O-Train
Ligne de la Confédération
Étape 2