Hier, le Conseil a approuvé un nouveau Plan officiel pour Ottawa, le document de planification le plus exhaustif de la Ville. C’est la première fois qu’Ottawa adopte un nouveau Plan officiel depuis 2003.

Le nouveau Plan officiel guidera la croissance et le réaménagement à Ottawa pour les 25 prochaines années et est structuré autour de cinq grands changements stratégiques :

  • Croissance – encourager une plus grande croissance par la densification et en fournissant des logements plus abordables
  • Mobilité – favoriser le transport durable et encourager des rues complètes
  • Esthétique urbaine – s’assurer que la densification se produit de manière à profiter aux rues et aux communautés touchées
  • Résilience – mettre au premier plan de la planification les considérations relatives à l’environnement, au climat et à la santé
  • Économie – former une relation robuste entre l’utilisation des terrains et le développement économique

Le nouveau Plan officiel vise à aider Ottawa à devenir une ville de communautés interreliées, écologiques, inclusives et à échelle piétonnière, avec une plus grande densité de logements, d’emplois et de services autour des carrefours de transport en commun rapide et le long des corridors de transport en commun.

Le Conseil a approuvé un financement supplémentaire de 28 millions de dollars au volet de la Bibliothèque publique d’Ottawa, de 36 millions de dollars au volet de la Ville et de 10 millions de dollars au stationnement pour Ādisōke, l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Ce financement supplémentaire était requis en raison du gonflement des prix dans le marché de la construction d’Ottawa. Compte tenu des implications de la pandémie de COVID-19 sur l’offre de travailleurs et l’approvisionnement en matériaux, le calendrier du projet a été modifié et l’ouverture officielle de l’installation a été reportée d’un an, à l’été 2026. 

Le Conseil a reçu une mise à jour sur le Plan directeur sur les changements climatiques et a appris que les émissions de gaz à effet de serre produites dans l’ensemble d’Ottawa ont diminué de 15 pour cent entre 2012 et 2020. Pour atteindre les cibles approuvées par le Conseil, la communauté devra réduire les émissions de cinq à six pour cent chaque année au cours des cinq à dix prochaines années. Les émissions de la Ville ont diminué de 43 pour centre entre 2012 et 2020, principalement en raison des efficiences réalisées à la décharge du chemin Trail. Cela permet à la Ville de prendre de l’avance sur sa cible à court terme de réduire les émissions de 30 pour cent d’ici 2025.

Le Conseil a approuvé le Plan de sécurité et de bien-être dans les collectivités, lequel établit les stratégies et les résultats nécessaires pour lutter contre les causes profondes de la criminalité, du désordre social et d’un mauvais état de santé et pour améliorer la sécurité et le bien-être de tout le monde à Ottawa. Le plan vise à atténuer les risques locaux pour la sécurité et le bien-être au niveau de la communauté dans six secteurs prioritaires : 

  • les systèmes et les stratégies pour lutter contre la discrimination
  • la marginalisation et le racisme
  • la sécurité financière et la réduction de la pauvreté
  • le logement
  • le bien-être mental
  • la violence fondée sur le genre et la violence à l’égard des femmes

Le plan complète le travail de la Ville en cours pour aborder ces priorités, y compris le Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance, le Secrétariat de la lutte contre le racisme et la Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres. 

Le Conseil a approuvé un plan stratégique quinquennal renouvelé pour les Services de soins de longue durée. Le plan met l’accent sur une approche des soins axée sur la personne qui se concentre sur les besoins émotionnels et les choix des résidents, grâce à un personnel stable dans un environnement semblable à celui d’un ménage. Les soins axés sur la personne enrichissent la qualité de vie des résidents, habilitent le personnel et favorisent les relations collaboratives. Le personnel élaborera une approche sur mesure et présentera un plan pour la mettre en œuvre.  

Le Conseil a également décidé de prolonger la période de correspondance de 60 minutes pour les autobus d’OC Transpo alors que le service d’autobus de remplacement R1 demeure en place. Le personnel tiendra le Conseil informé du moment de sa mise en œuvre.