Le Conseil a appris aujourd’hui que la collecte des déchets municipaux avait dégagé un excédent de 2,6 millions de dollars entre le 1er juin 2020 et le 31 mai 2021. Les états financiers vérifiés ont souligné que l’acquisition de 19 nouveaux véhicules de collecte des déchets a contribué à limiter les coûts associés à l’entretien et à la réparation des véhicules, alors que les prix du carburant ont été plus bas que prévu. 

Le Conseil a reçu une mise à jour du plan de l’Ontario visant à attribuer la responsabilité de la collecte des déchets dangereux aux producteurs plutôt qu’aux municipalités. D’ici le 1er janvier 2023, les producteurs devront reprendre certaines matières dangereuses, soit celles qui sont admissibles en vertu du programme gouvernemental ontarien. Entre-temps, la Ville prévoit d’organiser neuf journées de dépôt de déchets ménagers dangereux à l’échelle de la ville en 2022.

Le Conseil a également obtenu une mise à jour du plan gouvernemental visant la responsabilisation des producteurs pour la collecte et le traitement des matières recyclables. La période de transition pour la Ville d’Ottawa s’étend du 1er juillet 2023 au 1er janvier 2026. En attendant que les producteurs règlent les détails, le personnel continuera de travailler avec les intervenants sur la signification de ce plan pour le programme des boîtes bleues chapeauté par les producteurs et sur les répercussions de ces changements pour la collecte des déchets municipaux. Le personnel présentera en 2022 un compte rendu accompagné d’une stratégie relative à la façon dont la Ville pourra s’adapter et aller de l’avant.