La Ville d’Ottawa est en voie de convertir 58 000 lampadaires à la technologie diode électroluminescente (DEL), une initiative qui, une fois achevée, permettra à la Ville d’économiser environ 6 millions de dollars par année.

Les travaux sont réalisés en partenariat avec Énergie Ottawa, une filiale d’Hydro Ottawa. Aux termes de l’entente, Énergie Ottawa installera les nouvelles infrastructures d’éclairage et en assurera l’entretien au cours d’une période de six ans.

« Je suis heureux de voir que la Ville d’Ottawa et Énergie Ottawa travaillent de concert pour utiliser les fonds, l’énergie et les ressources plus efficacement, a affirmé le maire Jim Watson. Même si l’initiative de conversion n’en est qu’à ses débuts, nous réalisons déjà des économies. »

L’éclairage de rue représente 17 % de la consommation d’électricité de la Ville. On s’attend à ce que l’initiative de conversion permette de réduire la consommation d’électricité de 50 % par dispositif d’éclairage. Depuis la conversion de plus de 750 dispositifs d’éclairage sur l’avenue Carling en 2015, la Ville économise déjà plus de 72 000 $ par année.

« La Ville d’Ottawa s’engage à gérer l’énergie en tant que principale composante de ses opérations, a déclaré le conseiller Keith Egli, président du Comité des transports de la Ville. Les améliorations considérables apportées à la technologie DEL au cours des dernières années en ce qui touche l’efficacité, la puissance fournie et les coûts en font le meilleur choix pour les résidents d’Ottawa, tant dans nos quartiers que dans nos poches. »

Outre la réduction de la consommation d’électricité, les infrastructures DEL offrent les avantages suivants :

  • coûts d’entretien réduits;
  • avis automatiques en cas de défaillance d’un dispositif d’éclairage;
  • meilleur contrôle de l’éclairage;
  • meilleure qualité d’éclairage;
  • pollution lumineuse réduite.

« Les lampadaires embellissent nos quartiers et rendent notre ville plus sécuritaire, a indiqué Bryce Conrad, président et chef de la direction d’Hydro Ottawa. C’était le cas en 1885, lorsqu’Ottawa devint la première ville du monde à éclairer toutes ses rues à l’électricité, et c’est également le cas aujourd’hui au moment où nous procédons à la conversion des lampadaires à la technologie DEL à faible consommation d’énergie qui favorisera la réduction de la pollution lumineuse et l’amélioration de l’ambiance d’éclairage, en plus de permettre aux résidents d’Ottawa d’économiser des millions de dollars en matière de consommation d’électricité chaque année. »