Je suis profondément attristé d’apprendre le décès de Mauril Bélanger. J’ai eu le privilège de côtoyer Mauril à plusieurs reprises, à la fois comme député d’Ottawa-Vanier, et durant son mandat comme chef de cabinet du président du conseil régional d’Ottawa-Carleton, lorsque je siégeais au conseil régional. Je me souviendrai de Mauril en tant qu’homme gentil, dévoué et passionné qui a influencé des changements positifs grâce à son dévouement envers les droits de la personne, son travail acharné au nom de la communauté francophone de l’Ontario, et dans la dernière année, son travail avec la Société canadienne de la SLA. Je transmets mes sympathies les plus sincères à son épouse Catherine, et à sa famille, ses amis et tous ceux dont il a enrichi la vie.