Le maire Jim Watson et le conseiller Peter Clark ont aujourd’hui remis le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire à Carol Burrows pour les cinq décennies où elle a défendu les droits des aînés et travaillé sans relâche, comme bénévole, à améliorer la qualité de vie des aînés et des personnes âgées d’Ottawa.

Madame Burrows, âgée de 78 ans, ne coule pas ses vieux jours au soleil. Elle continue plutôt à travailler avec de nombreux organismes d’Ottawa venant en aide aux aînés. Son cheval de bataille est l’octroi de logements abordables en milieu de soutien aux aînés, surtout aux femmes et à ceux qui ont un faible revenu ou qui sont sans-abri.

Elle a commencé à œuvrer pour l’amélioration de la qualité de vie des aînés dans les années 1970, alors qu’elle était dans la vingtaine. Elle était responsable d’un Programme phare à une école de la région, où elle a organisé une activité de soir afin d’enseigner aux gens à prendre soin de leurs parents âgés. Elle a également conçu un projet pilote dans le but d’encourager les élèves de sixième année à passer au moins un après-midi par semaine avec des aînés de la maison de soins infirmiers située près de l’école. Le projet pilote a connu un tel succès qu’il est devenu permanent.

Elle a travaillé et dirigé bon nombre d’organismes, dont ceux-ci :

– Le Pilier, un refuge et un établissement de logements en milieu de soutien pour les femmes sans-abri

– Centre d’accès aux soins communautaires

– Conseil sur le vieillissement d’Ottawa

– Carefor Services & soins de santé communautaires

– Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain

– Groupe de travail sur les logements en milieu de soutien pour les personnes âgées de Centraide Ottawa

Madame Burrows a reçu de nombreux prix et reconnaissances pour son travail, y compris le prix Margaret Griffiths, qui lui a été décerné en 2008 par le Conseil sur le vieillissement d’Ottawa.

carolburrows