Le maire Jim Watson est à la tête d’une délégation de 20 dirigeants du monde des affaires et du tourisme aux Pays-Bas. Cette mission de cinq jours visant à renforcer nos relations d’affaires et de tourisme, s’appuie sur les solides liens de coopération et d’amitié qu’Ottawa et les Pays-Bas partagent depuis la Seconde Guerre mondiale.

Jour 4 (le 18 septembre) – Rotterdam et Haarlem

Alors qu’Ottawa élabore son nouveau plan officiel, elle met l’accent sur la construction d’une ville résiliente qui est viable, durable et novatrice, maintenant et pour les années à venir. Le travail ambitieux de Rotterdam sur la protection de la ville contre les changements climatiques fait d’elle l’endroit idéal pour acquérir des connaissances et de l’expérience sur la mise en pratique de la résilience. Par exemple, la délégation municipale a visité les Water Squares(lien externe) primés, des places publiques polyvalentes qui recueillent l’eau de pluie. Le directeur général de la Planification, de l’Infrastructure et du Développement économique de la Ville d’Ottawa, Stephen Willis, a aussi rencontré le dirigeant principal de la résilience de Rotterdam, Arnoud Molenaar, pour discuter de l’avenir des villes durables.

Photo de l’un des Water Squares de Rotterdam

En chemin vers Amsterdam, le maire Watson a fait un arrêt au Rudolf Steiner College à Haarlem, une ville située à environ 20 minutes d’Amsterdam. L’idée de cette visite spéciale est née il y a approximativement deux semaines, lorsque les enseignantes Nina et Maartje ont envoyé un courriel au maire Watson pour lui dire à quel point leurs élèves avaient été touchés par sa sortie publique concernant son homosexualité. Nina a alors mentionné que chaque étudiant de sa classe était en train de lui écrire une lettre exprimant sa fierté et ses meilleurs vœux en lien avec sa liberté retrouvée. Il y a deux semaines, Nina et Maartje n’étaient pas au courant de la visite du maire Watson aux Pays-Bas.

Le dimanche, ces lettres attendaient le maire Watson à son hôtel de La Haye. Aujourd’hui, le maire Watson a été très heureux de se rendre dans la classe de Nina et de Maartje à Haarlem. Environ 35 élèves étaient présents : principalement des élèves de 8e année, et quelques-uns plus âgés qui sont ouvertement gais à l’école. Ils avaient tous très hâte de partager leurs histoires avec le maire Watson, ce qui a donné lieu à une visite émotionnelle et mémorable.