Questionnaire pour les candidates et candidats Élections fédérales de 2021

ENVOYÉ AUX CANDIDATES ET CANDIDATS LOCAUX DANS L'ÉLECTION FÉDÉRALE 2021:

 

Aux candidates et candidats

Madame,
Monsieur,

Le fait que vous vous présentiez aux élections fédérales d’octobre prochain démontre votre engagement envers votre circonscription et la ville d'Ottawa. Je salue votre décision de briguer une charge publique. L'appel d'une fonction publique est noble et je vous souhaite la meilleure des chances le jour du scrutin.

En tant que maire d'Ottawa, je souhaite par ailleurs vous poser quelques brèves questions sur des enjeux d'importance pour l'avenir d'Ottawa. Il ne vous faudra que quelques minutes à vous et à votre équipe de campagne pour y répondre, et je vous encourage à le faire. J'ai l'intention d'afficher les résultats de ce questionnaire, qui est envoyé aux candidates et candidats de tous les partis politiques dans toutes les circonscriptions d'Ottawa, sur mon site web le mardi 14 septembre. Les réponses inédites des candidates et des candidats et des partis se retrouveront au lien suivant www.JimWatsonOttawa.ca.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir répondre d'ici le lundi 13 septembre. Si vous ne répondez pas d'ici là, nous indiquerons simplement que nous n'avons pas reçu de réponses de votre part.

Je suis impatient d'avoir de vos nouvelles.

Sincèrement,

Jim Watson

Maire

Ville d'Ottawa

Transport en commun

1.    Alors que se poursuivent les travaux de l’Étape 2 du train léger visant à prolonger le réseau pour atteindre Orléans, Riverside-Sud, l’aéroport international d’Ottawa, le Collège Algonquin et la promenade Moodie, la Ville d’Ottawa vient d’approuver deux évaluations environnementales en préparation du prolongement vers l’ouest jusqu’à Kanata/Stittsville et vers le sud jusqu’à Barrhaven. Avec l’Étape 3, la Ville entend apporter à certains quartiers d’Ottawa connaissant une croissance rapide le confort et les bienfaits environnementaux du train. Votre parti s’engage-t-il à négocier avec la Ville pour financer 50 % de l’Étape 3 du train léger?

Oui                  Non 

Commentaires : _____________________________________________

 

Logement abordable

2.    Le Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance révisé de la Ville définit des objectifs ambitieux, mais réalisables, ainsi qu’une stratégie pour que tous les résidents aient un logement d’ici 2030. Mais pour le concrétiser, la Ville requiert l’aide de ses partenaires au fédéral et au provincial.

Elle a besoin d’une subvention de fonctionnement fédérale de 42,2 millions de dollars par année d’ici 2030, ou de 273 millions sur 10 ans, pour fournir des services de soutien dans les 500 nouveaux logements en milieu de soutien et pour exploiter deux nouveaux établissements de logement de transition. Il faut aussi que le fédéral lui octroie un financement des immobilisations de 15 millions de dollars par année pendant 10 ans pour financer entièrement sa part (un tiers) des 7 000 nouveaux logements abordables et des deux nouveaux établissements de logement de transition.

La Ville a donc besoin que le gouvernement fédéral lui verse 424,5 millions de dollars en financement de fonctionnement et des immobilisations au cours des 10 prochaines années.

Votre parti s’engage-t-il à entreprendre les discussions et les négociations sur la part de financement fédéral du Plan de logement et de lutte contre l’itinérance d’Ottawa?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Environnement et changement climatique

3.    Face à une crise climatique grandissante, la Ville d’Ottawa a adopté Évolution énergétique, un ambitieux plan environnemental visant à réduire les émissions de GES des opérations municipales de 100 % d’ici 2040. Pour mener à bien ce plan, qui prévoit de nombreux projets d’atténuation et d’adaptation locaux, nous avons besoin d’environ deux milliards de dollars. Votre parti s’engage-t-il à octroyer aux municipalités un financement stable à long terme pour leur permettre de jouer au niveau local un rôle d’avant-plan dans la lutte au changement climatique?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Sécurité publique

4.    Pour lutter contre la violence armée, la Ville d’Ottawa préconise une approche complète en plusieurs volets axée sur les priorités communautaires qui tiendrait compte, entre autres, de questions comme le logement, l’éducation, la pauvreté et l’infrastructure sociale. La violence liée aux armes à feu et aux bandes de rue demeure une priorité pour le Service de police d’Ottawa, et la Ville dispose d’une stratégie renouvelée pour la contrer. Votre parti est-il prêt à s’engager dans une telle stratégie en dégageant des fonds additionnels pour aider les policiers de première ligne à lutter contre cette violence en adoptant des mesures pour contrôler les armes illégales et en proposant des lois pour renforcer le contrôle des armes à feu? Votre gouvernement investira-t-il dans des programmes et outils à l’intention des jeunes et des familles à risque ainsi que dans d’autres mesures pour bâtir une ville inclusive?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

  

Relance économique post-COVID-19

5.    La pandémie a eu des conséquences disproportionnées sur de nombreux secteurs économiques, comme le tourisme, l’hôtellerie et les commerces donnant sur les rues principales. L’absence de fonctionnaires fédéraux dans les immeubles de bureaux de la ville a aussi laissé un vide pour des centaines de commerces qui dépendent d’eux. En ce début de relance économique, votre parti s’engage-t-il à soutenir ces secteurs gravement touchés dans les mois et les années à venir? Si oui, comment?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Infrastructures

6.    Les municipalités possèdent 58 % des infrastructures du Canada, mais ne reçoivent que 8 % des recettes fiscales. Dans son budget de 2019, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il doublerait, de façon ponctuelle, le transfert de la taxe fédérale sur l’essence, ce qui permettrait aux administrations municipales de faire les investissements nécessaires au bon entretien de leurs infrastructures. Grâce à cette initiative, la Ville d’Ottawa a bénéficié de 57 millions de dollars additionnels, qu’elle a investis dans ses infrastructures essentielles. Vous engagez-vous à doubler, de façon permanente, le transfert de cette taxe et à l’indexer au coût de la vie pour que les municipalités puissent garder leurs infrastructures en bon état?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Collaboration sur les projets conjoints

7.    Les gouvernements livrent davantage la merchandise pour leurs résidents quand ils travaillent ensemble. Governments can get more done when they work together. De nombreux projets en cours à Ottawa dépendent de cette collaboration entre le gouvernement fédéral et la Ville, tel que la revitalisation du pont Chef-William-Commanda, l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, et la conversion de la flotte d’autobus d’OC Transpo vers des autobus électriques. Votre parti s’engage-t-il à aller de l’avant avec ces projets qui profiteront grandement à notre communauté et nos résidents?

Oui                  Non

Commentaires : __________________________________________________

 


La Nation algonquine Anishinabeg donne l’appellation Ādisōke à l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

À l’occasion d’un événement qui s’est déroulé aujourd’hui, on a annoncé l’appellation officielle de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Au nom de la Nation algonquine Anishinabeg, la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn ont donné à l’installation l’appellation Ādisōke. L’appellation de la nouvelle installation a été annoncée en présence de Jim Watson, maire d’Ottawa, de l’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, de l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités et députée d’Ottawa-Centre, ainsi que de Matthew Luloff, conseiller municipal et président du Conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa.

L’installation partagée est située sur le territoire traditionnel non cédé de la nation hôte algonquine Anishinabeg, qui habite la région depuis des temps immémoriaux. Les aînés et les membres de la nation hôte sont des partenaires importants dans l’orientation des travaux de conception de l’installation et dans la sélection de l’appellation Ādisōke.

Ādisōke est un terme de la langue anishinābemowin qui désigne l’art du récit. Le récit est le moyen traditionnel grâce auquel les peuples autochtones transmettent, aux générations suivantes, le savoir, la culture et l’histoire. Ādisōke est une appellation significative et idoine pour l’installation partagée, puisque le récit représente la réunion du savoir, de l’histoire, de la découverte, de la culture, de la créativité, de la collaboration et des liens. Ādisōke évoque aussi la vocation qui se situe au cœur même des institutions partenaires : Bibliothèque et Archives Canada, comme gardien des récits canadiens et autochtones, et la Bibliothèque publique d’Ottawa, qui s’inspire des récits pour édifier la communauté et transformer des vies en inspirant l’apprentissage, en éveillant la curiosité et en nouant des liens.

Ādisōke est une puissante affirmation de la profondeur et de la sincérité de l’appréciation des institutions partenaires dans la consultation permanente de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et de la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn. La Ville d’Ottawa, Bibliothèque et Archives Canada et la Bibliothèque publique d’Ottawa continueront de travailler en collaboration avec la Nation algonquine Anishinabeg et les autres communautés des Premières Nations, des Inuit et de la Nation métisse d’un océan à l’autre afin de nouer des liens, d’écouter attentivement, de décoloniser et de se réconcilier.

Dans le cadre de la collaboration qui se poursuit avec les nations hôtes, d’autres salles de l’installation Ādisōke porteront des appellations algonquines Anishinabeg, dont la zone de découverte pour les enfants, le cercle de rassemblement en plein air et un pavillon circulaire inspiré d’un wigwam, ainsi que la terrasse extérieure attenante. L’équipe du projet continuera de consulter les nations algonquines hôtes et les autres communautés des Premières Nations, les Inuit et la Nation métisse, afin d’éclairer les programmes et les services qui seront offerts dans l’installation Ādisōke.

Pour en savoir plus sur l’histoire du nom Ādisōke, veuillez consulter le site adisoke.ca.

 

Contexte

L’installation Ādisōke, qui devrait ouvrir ses portes à la fin de 2024 et qui devrait être inaugurée officiellement en 2025, est appelée à devenir une destination phare fondée sur les valeurs communes des institutions partenaires. L’installation, conçue par Diamond Schmitt Architects, en partenariat avec KWC Architects, offrira une riche expérience dans le cadre des services, des expositions et des événements publics de la bibliothèque centrale de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour mettre en vitrine les récits et l’histoire des Autochtones, ainsi que le patrimoine canadien. Les programmes et les services conjoints feront de cette installation un établissement absolument exceptionnel au Canada. Il s’agira d’une installation moderne et emblématique, qui s’adaptera à l’évolution fulgurante de la technologie, à la multiplication des attentes des clients et à l’évolution démographique.

Depuis 2019, l’équipe du projet de l’installation partagée BPO-BAC travaille en partenariat avec la Nation algonquine Anishinabeg par l’entremise des aînés et des membres de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et de la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn pour aménager une installation exceptionnelle, créative et accueillante pour toutes et pour tous.

 

Citations

« Pimishka » signifie « voyager en canot » en anishinābemowin, la langue algonquine. Depuis des temps immémoriaux, les membres du peuple anishinabe algonquin, qui se déplaçaient en canot, transmettent leurs récits. Ādisōke fait référence à la narration du récit, une partie du mode de vie anishinabe. »

– Anita Tenasco, directrice de l’éducation, Kitigan Zibi Anishinabeg

 

« Pijashig kakina. Bienvenue à toutes et à tous! Bienvenue dans notre bel espace collectif de partage d’histoires. Ādisōke représente la transmission de récits, de contes et de fables. Ouvrons nos oreilles, nos esprits et nos cœurs, et acceptons respectueusement toutes les histoires, aujourd’hui et demain. »

– Della Meness, gestionnaire de l’éducation, Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn

 

« C’est pour nous un honneur de donner l’appellation Ādisōke à la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Le récit est au cœur même de nos communautés. L’appellation Ādisōke témoigne éloquemment de l’importance de nous réunir pour échanger nos récits et apprendre en nous rapprochant. Nous remercions les aînés et les membres de la Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn pour cette appellation exceptionnelle. »

– Jim Watson, maire d’Ottawa

 

« Cet édifice est remarquable pour de nombreuses raisons. Il est le fruit d’un partenariat inédit entre les administrations municipale et fédérale. Il est situé dans un magnifique emplacement au centre-ville d’Ottawa. Neutre en carbone, il fera du Canada un pays plus vert. Et il possède maintenant un nom autochtone, Ādisōke, qui lui donne une identité propre. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

 

« En tant que ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, c’est un honneur d’avoir signé le document officiel qui donne le nom Ādisōke à cette nouvelle installation importante. Ādisōke est le premier nom autochtone à être donné à un édifice fédéral et il reflète l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard de la mobilisation des Premières Nations, des Inuit et de la Nation métisse et de la réconciliation avec ces peuples. »

– L’honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

 

« Grâce à la collaboration avec les communautés autochtones locales, la conception unique de l’installation partagée par la Bibliothèque publique d’Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada s’inspire des histoires, des cultures et du savoir traditionnel des Autochtones. Donner un nom autochtone à l’édifice, Ādisōke, constitue une étape importante vers la réconciliation et la compréhension mutuelle. »

– Catherine McKenna, députée d’Ottawa-Centre

 

« Nous vivons aujourd’hui une journée exceptionnelle pour la Bibliothèque publique d’Ottawa à l’heure où nos partenaires de Bibliothèque et Archives Canada et nous adoptons l’appellation Ādisōke pour l’installation partagée. Cette appellation permet de créer une installation accueillante pour les Premières Nations, les Inuit et la Nation métisse, en mettant en lumière l’édification des relations, l’écoute attentive, la réconciliation et la décolonisation. Nous sommes heureux de continuer de travailler en collaboration avec la Nation algonquine Anishinabeg et les autres communautés des Premières Nations, des Inuit et de la Nation métisse d’un océan à l’autre à l’heure où nous mettons au point la programmation et les services de la nouvelle installation. En annonçant cette nouvelle aujourd’hui, nous accomplissons un pas dans le rapprochement des peuples autochtones, des résidents et des résidentes d’Ottawa, des Canadiens et des Canadiennes ainsi que des visiteurs des quatre coins du monde à Ādisōke! »

– Matthew Luloff, conseiller municipal et président du Conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa


Changement des horaires à l’occasion de la Journée du Colonel-By

La Ville d’Ottawa aimerait rappeler aux résidents les modifications suivantes apportées à l’horaire pour la Journée du Colonel By, le lundi 2 août.

Vous trouverez une liste des services et installations de la Ville touchés par la COVID-19 sur ottawa.ca/fr et sur octranspo.com. 

Centre du service à la clientèle

  • Le Centre d’appels 3-1-1 de la Ville sera ouvert pour les questions urgentes seulement. Composez le 3-1-1 ou le 613-580-2400 pour parler à un représentant du service à la clientèle. Pour les personnes ayant une déficience auditive, veuillez composer le : 613-580-2401 (ATS).
  • Les centres du service à la clientèle de l’hôtel de ville d’Ottawa et de la Place-Ben-Franklin ainsi que la Cour des infractions provinciales de la Ville, située au 100, promenade Constellation, seront également fermés.

Collecte des bacs verts, du recyclage et des déchets

  • Il n’y aura pas de collecte en bordure de rue des bacs verts, du recyclage ou des déchets pour Journée du Colonel By. La collecte prévue pour le lundi 2 août sera effectuée le mardi 3 août. Toutes les collectes seront retardées d’un jour pour le reste de la semaine.
  • Les déchets des propriétés à logements multiples seront ramassés selon l’horaire habituel. La collecte du recyclage et des bacs verts sera décalée d’une journée pour toute la semaine.
  • La décharge du chemin Trail sera ouverte lors de la Journée du Colonel By de 9 h à 17 h.

Stationnement

  • Toutes les durées de stationnement, qu’elles soient indiquées ou non sur des panneaux, ne seront pas appliquées sur les rues résidentielles. Toutes les autres restrictions de stationnement sont en vigueur.

Service de transport en commun

  • Le lundi 2 août, les autobus circuleront selon l’horaire du dimanche. Utilisez le planificateur de trajet d’OC Transpo pour planifier vos déplacements.
  • Un service supplémentaire sera disponible pour les circuits achalandés. Certains trajets des circuits 61, 63 et 75 seront prolongés vers Gatineau pendant la période de pointe du matin et en provenance de Gatineau pendant la période de pointe de l’après-midi. Les circuits 25, 39, 74, 75 et 85 auront une fréquence supplémentaire dans l’une ou les deux périodes de pointe par rapport au dimanche normal et le circuit 301 fonctionnera.
  • La ligne 1 de l’O-Train fonctionnera selon un horaire réduit en semaine. Le service d’autobus de la Ligne 2 de l’O-Train fonctionnera selon l’horaire du samedi.
  • Le Centre de service à la clientèle d’OC Transpo au Centre Rideau sera ouvert de 10 h à 16 h. Planifiez à l’avance : Composez le 613-560-5000 pour prendre rendez-vous.
  • Tous les autres centres de service à la clientèle d’OC Transpo demeurent fermés pour le moment.
  • Vous pouvez acheter ou charger une carte Presto :
    • Distributrices de billets à toutes les stations de la ligne 1 de l’O-Train ainsi qu’à l’aéroport international d’Ottawa
    • dans les succursales de Shoppers Drug Mart, Loblaws et Real Canadian Superstore;
    • Prestocard.ca
  • Vous pouvez charger votre compte ParaPaie sur parapay.octranspo.com ou appelez le 613-741-4390.
  • Services de Para Transpo :
    • Para Transpo suivra l’horaire des jours fériés. Les trajets réguliers sont automatiquement annulés le lundi 2 août. Les clients peuvent commencer à réserver leur déplacement une semaine à l’avance en composant le 613-560-5000 ou en ligne dès le lundi 26 juillet.
    • La ligne de réservation sera en service de 7 h à 17 h.
    • La ligne pour l’annulation de déplacements et les demandes de renseignements généraux sera en service avec des heures prolongées de 6 h à 0 h 30.
  • Les coupons de taxi seront fermés.
  • Pour de plus amples renseignements sur la Journée du Colonel By, visitez le site octranspo.com/fr ou composez le 613-560-5000. 

Feux extérieurs

  • Pour allumer un feu sur une propriété privée, y compris dans la cour arrière, dans un foyer extérieur au bois ou dans un grand foyer pour feu de camp, il faut détenir un permis de la Ville d’Ottawa.
  • Les foyers extérieurs au gaz naturel, au propane ou à l’éthanol ne requièrent pas de permis.
  • Il n’est pas sécuritaire de faire ou de maintenir des feux en plein air dans certains secteurs de la Ville. Vérifiez en ligne sur le site MonServiceOttawa si votre adresse est éligible pour un permis.

Services des loisirs

  • Les plages, les pataugeoires et les aires de jeux d’eau seront ouvertes, si le temps le permet.
  • Certaines piscines intérieures et extérieures seront ouvertes pour les baignades publiques, mais l’horaire sera modifié.
  • Quelques salles de musculation et de cardio seront ouvertes, mais l’horaire sera modifié.
  • La plupart des programmes à inscription seront annulés, mais vérifiez auprès de votre installation, car certaines exceptions s’appliquent.

Santé publique Ottawa

Visitez la page du vaccin contre la COVID-19 de l’OPH pour obtenir des renseignements sur les rendez-vous de vaccination et pour déterminer votre admissibilité.

Visitez la page d’information sur le dépistage de la COVID-19 de l’OPH pour connaître les heures d’ouverture et prendre rendez-vous dans les centres d’évaluation et les cliniques de soins d’Ottawa. Les emplacements suivants seront ouverts le lundi 2 août pour les tests de dépistage à Ottawa :

  • Le centre d’évaluation de la COVID-19 du CHEO et la clinique de soins Les enfants avant tout située dans l’aréna Brewer (10 h 30 à 17 h 30)
  • Centre d’évaluation de la COVID-19 à l’aréna Brewer pour les adultes (10 h 30 à 17 h 30)
  • Centre d’évaluation au volant pour la COVID-19 du chemin Coventry (de 10 h à 14 h)
  • Centre d’évaluation de la COVID-19 de North Grenville (Kemptville) (de 9 h à 13 h)

Services de santé publique

Services sociaux et communautaires

  • Le centre de répit Tom-Brown, situé au 141, chemin Bayview, le centre de répit Bernard-Grandmaître, situé au 309, chemin McArthur, et le centre de répit de l’Église unie St. Paul’s-Eastern, situé au 473, rue Cumberland, seront fermés. Les centres rouvriront le mardi 3 août aux heures d’ouverture normales.

Services municipaux de garde d’enfants

Services de bibliothèque

Services culturels 

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, visitez le site ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous sur FacebookTwitter et Instagram.


Posez votre candidature pour vous joindre au groupe consultatif qui contribuera à l’élaboration de la Stratégie de lutte contre le racisme de la Ville.

La Ville accepte maintenant les candidatures pour la nouvelle Table consultative sur la lutte contre le racisme, un groupe qui aidera à élaborer la première Stratégie de lutte contre le racisme de la Ville. 

La table consultative sera composée de leaders de la lutte contre le racisme issus de communautés racialisées qui fourniront une expertise en la matière au Secrétariat de la lutte contre le racisme de la Ville. Le groupe a pour mandat de collaborer à la sensibilisation aux expériences systémiques et individuelles du racisme, d’encourager les mesures visant à lutter efficacement contre le racisme et de contribuer à la Stratégie de lutte contre le racisme de la Ville. Le groupe présentera les points de vue de la communauté sur tous les aspects du racisme, y compris les six domaines prioritaires sur lesquels portera la stratégie : l’équité en matière d’emploi, le logement, la gouvernance, le développement économique et les résultats en matière de santé et le développement des jeunes – qui relèvent tous de la compétence de la Ville.

Vous pouvez poser votre candidature en ligne afin de devenir membre de la table consultative avant la date limite du 10 août. Les nominations des membres seront finalisées d’ici le 31 août.

Les membres se réuniront tous les deux mois pour :

  • Partager leur expertise et leurs connaissances sur les questions clés, les risques et les possibilités.
  • Informer la table sur les tendances, les préoccupations des communautés et les pratiques exemplaires en matière d’approches antiracistes.
  • Recenser les possibilités de faire progresser, d’adopter et d’intégrer la Stratégie de lutte contre le racisme dans les systèmes, structures et services de la Ville.

Tous les résidents d’Ottawa issus des communautés autochtones et racialisées, âgés de 18 ans et plus, peuvent poser leur candidature. Un comité de sélection composé de leaders communautaires et d’employés de la Ville choisira les membres de la table, en tenant compte de l’importance de la représentation intersectionnelle. Les candidats seront sélectionnés en fonction de leur expérience en matière de lutte contre le racisme et de leurs connaissances spécifiques des enjeux communautaires.

Ottawa est construite sur le territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe et honore la présence et l’identité nationale des Algonquins. La Ville reconnaît et respecte la présence et les contributions de toutes les Premières Nations, des Inuits et des Métis, y compris les communautés autochtones urbaines d’Ottawa. À ce titre, la Ville travaille à un processus parallèle avec les communautés autochtones, en collaboration avec la Coalition autochtone d’Ottawa, sur les priorités qu’elles ont définies.

Pour plus d’informations sur la Table consultative de lutte contre le racisme de la Ville et les conditions d’admissibilité, veuillez consulter le formulaire de candidature.

La Ville condamne toutes les formes de racisme. Les administrations municipales jouent un rôle de premier plan dans la détection du racisme systémique et la lutte contre. Sous la direction de son Secrétariat de la lutte contre le racisme, la Ville s’engage à promouvoir un gouvernement municipal plus inclusif et plus réceptif, afin de s’assurer que toutes les personnes sont servies équitablement.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613 580-9656). Vous pouvez également communiquer avec nous sur FacebookTwitter et Instagram.


Levée de l’état d’urgence municipal à Ottawa

Aujourd’hui, le maire Jim Watson a annoncé que l’état d’urgence à Ottawa allait être levé à 0 h 1 le jeudi 22 juillet 2021. La Ville passera maintenant à un niveau inférieur de son programme de gestion des mesures d’urgence, soit le niveau d’alerte. 

Bien que la Ville continue d’appliquer le Plan municipal de mesures d’urgence pour gérer les interventions dans le cadre de la pandémie de COVID-19, les pouvoirs qui lui étaient conférés en vertu de l’état d’urgence ne sont plus jugés nécessaires. Bien qu’une étape considérable soit franchie vers le retour à une ville ouverte et en santé, d’importantes mesures de santé publique demeurent en vigueur. Consultez le site Web de Santé publique Ottawa et ottawa.ca pour connaître les dernières lignes directrices. 

La Ville a observé des signes positifs dans la lutte contre la COVID-19 avec très peu de nouveaux cas, dont plusieurs jours récents sans nouveau cas et sans nouvelle éclosion. L’excellent taux de vaccination par les résidents constitue lui aussi un important indicateur, 83% des adultes ayant reçu une dose et 68% en ayant reçu deux.

La Ville continue d’accorder la priorité à la gestion de la distribution des vaccins. Visitez les sites ottawa.ca ou santepubliqueottawa.ca pour en savoir plus sur le plan d’Ottawa en matière de distribution des vaccins, notamment pour obtenir des renseignements sur les sujets suivants : 

Suivez la Ville sur les réseaux sociaux et abonnez-vous au bulletin d’information électronique sur le vaccin contre la COVID-19 pour obtenir régulièrement des nouvelles sur le déploiement de la vaccination.  

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous par FacebookTwitter et Instagram.


La Ville se prépare à étendre progressivement les services en personne dans le cadre de l’étape 3 du Plan d’action

 Le vendredi 16 juillet, alors que la province de l’Ontario entamera la troisième étape de son plan de réouverture, la Ville élargira progressivement un grand nombre de ses services en personne - notamment les activités et les programmes récréatifs et culturels intérieurs.

 

Installations et programmes de loisirs intérieurs

Dans le cadre de l’étape trois du Plan d’action pour le déconfinement de la province, la prestation de services récréatifs et culturels reprendra dans certains endroits – avec un nouveau niveau de restrictions et de mesures en place. L’accès à la plupart des activités nécessitera une réservation à l’avance. Les activités suivantes rouvriront, mais leur capacité d’accueil sera limitée :

  • Les séances de bain public et de natation en couloir dans certaines piscines débuteront le 16 juillet.
  • Les programmes d’aquaforme à l’intérieur commenceront dans certaines piscines le 16 juillet.
  • La programmation des cours de natation pour l’été débutera la semaine du 26 juillet avec des restrictions.
  • Les salles de musculation et d’entraînement cardiovasculaire rouvriront le 16 juillet avec une capacité d’accueil limitée.
  • Les activités sportives à l’intérieur reprendront le 16 juillet.
  • Les programmes d’activités à la carte tels que les cours de conditionnement physique, les programmes destinés aux aînés et le patinage débuteront le 16 juillet.

Il sera possible de réserver ces activités sur ottawa.ca à compter du 14 juillet, à 18 h.

Les inscriptions aux cours de natation d’été ont débuté le 12 juillet et se poursuivent.

La reprise des autres activités récréatives et culturelles - y compris la programmation d’automne 2021 - sera annoncée dans les semaines à venir.

 

Location des installations

Certains espaces de location de la Ville seront disponibles autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, avec un nombre de personnes limité. Veuillez communiquer directement avec les responsables installations pour en connaître la disponibilité.

·         Emplacements

·         Salles

·         Espaces de rassemblement

·         Piscines  

·         Terrains de sport

·         Espaces à louer pour les sports d’équipe

La location des patinoires et des surfaces en ciment peut désormais reprendre. Veuillez écrire à sports@ottawa.ca pour plus de précisions à ce sujet. 

 

Installations et programmes culturels

Les installations culturelles commenceront à rouvrir progressivement au cours des prochaines semaines. Si les musées peuvent désormais accueillir des activités extérieures, la saison des visites intérieures autoguidées avec des capacités d’accueil limitées débutera la semaine prochaine. Les galeries d’art gérées par la Ville rouvriront à compter du 22 juillet, avec des restrictions et des capacités d’accueil limitées.  

De plus amples informations seront annoncées dans les semaines et les mois à venir pour tous les programmes pédagogiques et d’arts d’interprétation, y compris :

  • Les cours virtuels au Centre des arts créatifs de Nepean, au Centre des arts visuels de Nepean et au Centre des arts Shenkman. 
  • Les spectacles en direct aux Théâtres Meridian à Centrepointe et au Centre des arts Shenkman avec un auditoire limité. De plus amples renseignements sur les spectacles, les dates et les mesures liées à la COVID-19 seront annoncés à une date ultérieure.

 

Services au comptoir

Service Ottawa – Centres de service à la clientèle et Services du Code du bâtiment

Service Ottawa continuera d’offrir des services en personne, sur rendez-vous seulement, dans ses deux Centres de service à la clientèle actuellement ouverts:

  • Hôtel de ville d’Ottawa, 110, avenue Laurier Ouest;
  • Place-Ben-Franklin – 101, promenade Centrepointe.

Restez à l’affût, dans les prochains mois, pour les annonces de réouverture des autres centres de service à la clientèle.

Visitez ottawa.ca pour obtenir la liste des services offerts en personne. Les résidents peuvent toujours profiter de la commodité de l’accès aux services en ligne.

Les résidents doivent prendre un rendez-vous pour les services au comptoir en personne dans n’importe quel Centre du service à la clientèle en utilisant l’outil de réservation en ligne sur ottawa.ca. Les résidents qui n’ont pas accès à Internet peuvent réserver une plage horaire en composant le 3-1-1 et en choisissant l’option 6 (pour le Centre de service à la clientèle). Les demandes de rendez-vous dans la journée dépendent des disponibilités. Le retour des sans rendez-vous sera annoncé dans les prochaines semaines.

Les comptoirs des Services du Code du bâtiment seront ouverts à ces endroits sur rendez-vous seulement. Les Services du Code du bâtiment continueront d’appuyer le dépôt des demandes par la poste et par courriel à l’adresse permisdeconstruction@ottawa.ca.

 

Services sociaux et d’emploi et du Programme de suppléments de loyer

  • Des services limités au comptoir et de dépôt de documents seront offerts dans les quatre centres – 370, rue Catherine, Centre Mary-Pitt (deuxième étage Ouest, 100, promenade Constellation), 2020, chemin Walkley et 2339, chemin Ogilvie, de 9 h à 15 h en semaine. Pour tous les autres services, le personnel fournira une assistance par téléphone et par courriel de 8 h 30 à 16 h 30.
  • Le Centre Mary-Pitt (100, promenade Constellation, deuxième étage, Ouest) sera également le seul endroit où des services limités au comptoir seront offerts et où il sera possible de déposer des documents dans le cadre du Programme de suppléments de loyer de 9 h à 15 h en semaine. Le personnel continuera de fournir une assistance par téléphone et par courriel de 8 h 30 à 16 h 30 en semaine.

 

Centre de permis d’entreprise

Le Centre de permis d’entreprise situé au 735, avenue Industrial continuera à offrir des services en personne, sur rendez-vous uniquement :

  • permis d’entreprise (toutes les catégories)
  • enregistrement d’un animal de compagnie

Pour prendre rendez-vous, envoyez un courriel à permisdentreprise@ottawa.ca ou appelez le 613-580-2424 poste 12735.

 

Archives de la Ville

Les Archives centrales de la Ville du Centre James-Bartleman, situé au 100, promenade Tallwood, continueront d’offrir les rendez-vous en personne pour les résidents qui désirent visiter la salle de référence. Faites une réservation en envoyant un courriel à archives@ottawa.ca ou en téléphonant au 613-580-2857.

 

Cour des infractions provinciales

Le comptoir des services de la cour situé au 100, promenade Constellation ainsi que celui du 110, avenue Laurier Ouest continueront de fournir des services sur rendez-vous uniquement. Aucune visite sans rendez-vous ne sera acceptée. Nous rappelons aux clients qu’ils ne doivent se rendre à nos comptoirs qu’en cas de besoin, puisqu’un grand nombre de nos services en personne sont accessibles en ligne à l’adresse www.ottawa.ca/LIP.

Étant donné que les procédures judiciaires se déroulent à distance jusqu’à nouvel ordre, il n’y aura pas de juge de paix sur place. Si vous avez reçu un bref d’assignation à comparaître, ne vous présentez pas au tribunal.Votre instance se déroulera en distanciel à la date et à l’heure indiquées dans votre bref d’assignation. Veuillez consulter les détails de la conférence sur www.ottawa.ca/LIP.

Les défendeurs recevront par la poste un avis de nouvelle date pour l’audience à l’adresse inscrite au dossier du tribunal (veuillez noter que le changement d’adresse effectué auprès du MTO/Service Ontario ne met pas à jour votre adresse au greffe de la Cour). Pour tout changement, veuillez nous contacter au 613-580-2400 (ATS 613-580-2401) et appuyez sur l’option trois, du lundi au vendredi de 8h à 17h.

 

Succursales de la Bibliothèque publique d’Ottawa

À compter du lundi 26 juillet, la Bibliothèque publique d’Ottawa offrira davantage de services en personne, augmentera sa capacité et rouvrira des espaces créatifs. Sur les trente-trois succursales de BPO, trente-et-une sont ouvertes; les succursales de Vernon et de Fitzroy Harbour rouvriront leurs portes à l’automne. Veuillez consulter les pages Web de BPO pour connaître leurs heures d’ouverture et leur emplacement, ainsi que les services actuellement offerts en succursale. Vous pouvez accéder aux programmes virtuels, aux ressources numériques et demander des articles de la bibliothèque en visitant le site Web de la Bibliothèque publique d’Ottawa, et ce 24 h sur 24.

 

Le centre service à la clientèle d’OC Transpo – Centre Rideau

Le Centre de service à la clientèle d’OC Transpo au Centre Rideau sera ouvert du lundi au vendredi, de 10 h à 16 h, à compter du 20 juillet. Les clients peuvent prendre rendez-vous au 613-560-5500. Consultez octranspo.com pour en savoir plus.

 

Pour en savoir plus sur les programmes et services de la Ville, rendez-vous au ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.


Mise à jour du conseil municipal - 7 juillet 2021

Le Conseil municipal a approuvé aujourd’hui une vision, des principes directeurs et des objectifs dans le cadre de son plan de gestion des déchets solides d’Ottawa pour les 30 prochaines années.

La deuxième phase du Plan directeur de la gestion des déchets solides prévoit faire d’Ottawa une ville zéro déchet et décrit les mesures à prendre pour réaliser cette vision, lesquelles comprennent différents changements collectifs apportés aux pratiques et aux modes de vie. Le plan vise à prolonger la durée utile de la décharge du chemin Trail en réduisant le volume de déchets que nous produisons, en augmentant le volume des matières que nous réutilisons et recyclons, ainsi qu’en réduisant de 100 % nos émissions de gaz à effet de serre liées aux déchets.

Les membres du personnel évalueront une liste d’options de haut niveau qui appuient les objectifs du plan et élimineront certains choix de façon à élaborer deux systèmes potentiels de gestion des déchets. La Ville consultera les résidents et les intervenants à ce sujet à compter de l’automne. Le Conseil examinera ensuite le plan directeur provisoire et le plan de mise en œuvre quinquennal au cours de la première moitié de 2022.  

Le Conseil a approuvé le changement de nom du pont Prince-de-Galles en pont Chef-William-Commanda, en l’honneur de l’aîné et chef spirituel des Algonquins. William Commanda a été chef de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg de 1951 à 1970 et a consacré sa vie à la promotion de l’intendance environnementale. Il a reçu l’Ordre du Canada en 2008 pour son dévouement et son service exceptionnel envers son peuple.

La Ville a soumis une demande de financement au gouvernement du Canada pour remettre en état le pont ferroviaire désaffecté qui traverse la rivière des Outaouais et l’île Lemieux pour relier Ottawa à Gatineau. Le projet remettra le pont en service en tant que sentier polyvalent, offrant ainsi un lien interprovincial aux navetteurs et aux utilisateurs récréatifs. Le Conseil a approuvé aujourd’hui le versement d’un financement municipal de plus de 8,9 millions de dollars, soit le solde de l’engagement de la Ville envers ce projet de réfection de 22,6 millions de dollars, et consacrera 1 % des coûts estimatifs de la construction à l’art autochtone. 

Le Conseil a approuvé une proposition déposée par Les Bergers de l’espoir qui vise la construction d’un immeuble de 48 logements sur la rue Murray afin d’apporter des solutions de logement permanentes à la population itinérante d’Ottawa par la relocation, dans cet immeuble, des résidents du refuge situé à proximité, à l’angle de l’avenue King Edward. L’immeuble de huit étages abritera également une halte-accueil et une cuisine communautaire. Le projet d’aménagement sera financé par la Ville d’Ottawa ainsi que par l’Initiative pour la création rapide de logements du gouvernement fédéral.

Les agriculteurs des zones rurales peuvent maintenant diversifier leurs activités, le Conseil ayant approuvé la modification de plusieurs règlements municipaux afin d’autoriser la tenue de diverses activités commerciales et industrielles à petite échelle sur les propriétés agricoles. Bien que ces changements continuent de protéger les exploitations agricoles d’Ottawa en vue de leur utilisation aux fins de l’agriculture, ils encourageront le développement économique en milieu rural en permettant aux exploitations agricoles d’ouvrir de petites entreprises, comme des commerces de détail, des studios de yoga, des boulangeries ou des entreprises de réparation. Pour en savoir plus, les résidents peuvent consulter la page ottawa.ca/fermesdiversifiees.

Les propriétaires auront bientôt accès à de nouveaux fonds pour financer les améliorations énergétiques apportées à leur résidence et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Le Conseil a approuvé le lancement du Programme de prêts pour la mise en valeur des habitations, qui utilise le financement de la Fédération canadienne des municipalités pour offrir aux résidents des prêts à faible taux d’intérêt liés à leur propriété au moyen de redevances d’aménagement local. Les résidents pourraient avoir droit à un financement allant jusqu’à 125 000 $ ou 10 % de la valeur de leur résidence pour la réalisation d’améliorations admissibles, lesquelles comprennent la modernisation du chauffage des pièces et de l’eau ainsi que les systèmes d’énergie renouvelable. Le programme sera lancé plus tard cette année et aura une durée initiale de trois ans.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous par FacebookTwitter et Instagram.


Le Comité intervient pour aider les agriculteurs et agricultrices à se diversifier

Le Comité de l'agriculture et des affaires rurales a approuvé aujourd’hui les changements proposés pour divers règlements municipaux. Les modifications visent à permettre aux agriculteurs et agricultrices de diversifier leurs activités en autorisant diverses utilisations commerciales et industrielles secondaires sur les lots agricoles.

 

Tout en continuant de protéger les zones agricoles d’Ottawa, les changements apportés favoriseront le développement économique en milieu rural en permettant aux fermes de mettre sur pied de petites entreprises (commerce de détail, studio de yoga ou d'art, boulangerie, atelier de réparation, écotourisme, etc.). L’objectif de cette mesure est de tirer parti du rôle central joué par le secteur rural d’Ottawa dans la prospérité économique, la croissance et la diversité de la ville.

 

Les nouvelles autorisations se retrouvent dans deux catégories :

  • Les utilisations liées à l’agriculture sont celles qui soutiennent directement les activités agricoles locales. Elles se limitent aux entreprises qui font l'entreposage de produits agricoles (p. ex., les céréales et la machinerie) pour d'autres fermes.
  • Les utilisations diversifiées à la ferme font référence aux activités qui ne sont pas directement liées à l’agriculture, comme la restauration ou le commerce de détail. Les politiques révisées auront pour but de réglementer l’étendue de l’utilisation plutôt que l'utilisation en elle-même, ce qui favorisera l’émergence de nouvelles entreprises.

 

La Ville travaille à préparer un document de référence pour guider les requérants et requérantes potentiels relativement au processus de planification, aux coûts et aux questions d’ordre commercial liés à la mise sur pied d’une utilisation diverse d’exploitation agricole. Les résidents et résidentes qui souhaitent obtenir plus d’information sur la diversification des activités agricoles peuvent consulter la page ottawa.ca/diversifieesferme.

 

Le Comité a également approuvé les modifications à apporter à plusieurs dispositions du Règlement de zonage de la Ville, surtout les articles liés au stationnement et aux logements secondaires. Ces modifications font partie des travaux consacrés à l’heure actuelle à épurer le règlement et à en améliorer la lisibilité, pour en faciliter l’application. Les modifications approuvées aujourd’hui réduiraient de moitié la longueur de l’ensemble des articles visés dans ce règlement.

 

Les recommandations présentées à la réunion d’aujourd’hui du Comité de l'agriculture et des affaires rurales seront transmises au Conseil municipal le mercredi 7 juillet.

 

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous par FacebookTwitter et Instagram.


D’autres rendez-vous sont maintenant disponibles pour les vaccins contre la COVID-19

D’autres rendez-vous sont maintenant disponibles dans le système provincial de réservation pour les résidents d’Ottawa qui n’ont pas encore reçu leur première dose ou qui sont admissibles à une deuxième dose du vaccin contre la COVID-19.

Rendez-vous supplémentaires

Étant donné l’approvisionnement de doses reçu par Ottawa, nous pouvons maintenant offrir plus de rendez-vous et presque doubler le nombre de cliniques pour les résidents. Des rendez-vous supplémentaires sont disponibles partout dans la ville, y compris dans les nouvelles cliniques situées à l’Université d’Ottawa (Complexe récréatif Minto), au Centre Canadian Tire (Porte 3), à l’Édifice de l’horticulture (Lansdowne), au Complexe récréatif Canterbury et au centre de curling du Sportsplex de Nepean.

Les résidents peuvent visiter le site Ontario.ca/rendezvous-vaccin pour accéder au système provincial de réservation, ou encore appeler la ligne provinciale de rendez-vous pour la vaccination au 1‑833‑943‑3900 entre 8 h et 20 h, sept jours sur sept. Nous vous prions de ne prendre rendez-vous que si vous êtes admissible

Les résidents sont également invités à vérifier régulièrement la disponibilité de rendez-vous, car il arrive parfois que d’autres s’ajoutent en raison de modifications ou d’annulations.

Interchangeabilité des vaccins
Les résidents peuvent recevoir une deuxième dose du vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) différente de leur première dose dans les cliniques communautaires. Le fait d’interchanger les vaccins est une pratique sûre et efficace. La priorité est de recevoir les deux doses requises pour compléter la série afin d’être totalement protégé.

Les résidents qui ont reçu le vaccin AstraZeneca en première dose ont la possibilité de prendre rendez-vous pour recevoir un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) en deuxième dose, après un délai de huit semaines plutôt que 12, s’ils le souhaitent.

Les données actuelles montrent que l’administration d’un vaccin à ARNm après l’administration de la première dose avec celui d’AstraZeneca entraîne une forte réponse immunitaire et une protection contre la COVID-19.

 Les personnes préférant tout de même recevoir le vaccin AstraZeneca en deuxième dose peuvent communiquer avec la pharmacie ou le fournisseur de soins primaires qui leur a administré leur première dose. Les résidents sont invités à communiquer avec un fournisseur de soins de santé ou à visiter la page Foire aux questions de Santé publique Ottawa pour obtenir plus de renseignements.

Il est également possible de prendre un rendez-vous dans une pharmacie de quartier. Certaines équipes de soins de santé de première ligne offrent également la vaccination.

 

Admissibilité élargie

À compter du lundi 21 juin, à 8 h, tous les résidents d’Ottawa de 18 ans et plus ayant reçu un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) en première dose le 9 mai ou avant pourront prendre rendez-vous pour leur deuxième dose dans une clinique communautaire.

Pour rester au courant des mises à jour dans le système provincial de prise de rendez-vous, consultez les comptes de médias sociaux de la Ville. Pour recevoir des nouvelles régulières sur la campagne de vaccination, abonnez-vous aux mises à jour sur la vaccination contre la COVID-19.

La Ville d’Ottawa et Santé publique d’Ottawa sont déterminées à voir à ce que tout résident qui désire se faire vacciner contre la COVID-19 puisse recevoir le vaccin. Merci pour votre patience. 

Consultez la page ottawa.ca ou SantepubliqueOttawa.ca pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan de distribution des vaccins d’Ottawa, y compris sur les aspects suivants :


La Ville franchit une grande étape dans l’élaboration du Plan directeur de la gestion des déchets solides

 La Ville a franchi une grande étape dans la deuxième phase de son Plan directeur de la gestion des déchets solides. Ce plan, qui s’étend sur une durée de 30 ans, guidera la Ville dans la gestion de ses déchets solides.

Dans une séance d’information présentée aux membres du Conseil municipal, le personnel de la Ville a donné un aperçu de la phase 2 du Plan directeur, pour demander au Conseil d’approuver la vision, les principes directeurs et les objectifs proposés dans le Plan et pour lui présenter un compte rendu sur les besoins projetés de la Ville dans la gestion des déchets et sur la liste détaillée des options qui permettront de répondre à ces besoins. À sa prochaine réunion, le 29 juin 2021, le Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets se penchera sur le rapport de la phase 2.

La vision, les principes directeurs et les objectifs proposés ont été mis au point dans le cadre d’une vaste consultation auprès des résidents et des intervenants. En tenant compte des tendances récentes et projetées dans l’évolution de l’industrie de la gestion des déchets, cette vision, ces principes directeurs et ces objectifs guideront l’élaboration du Plan directeur et permettront à la Ville de prendre, dans les 30 prochaines années, des décisions sur la gestion et le réacheminement des déchets. 

La vision est une invitation à agir et à changer à long terme les modes de vie et les pratiques dans la gestion des déchets :

Faire d’Ottawa une ville zéro déchet, grâce à une intervention progressiste, collective et innovante.

Dans le cadre de cette vision, le plan fait état d’objectifs précis, qui consistent par exemple à prolonger la durée utile de la décharge contrôlée du chemin Trail, à réduire le volume de déchets que nous produisons, à accroître le volume de matières que nous réutilisons et que nous recyclons et à tâcher de réduire de 100 % nos émissions de gaz à effet de serre liées aux déchets.

Selon les projections établies pour le volume de déchets d’après la croissance prévue de la population sur la durée du Plan directeur, la Ville devra gérer, en 2052, 487 000 tonnes de déchets, ce qui représente une hausse de 37 % sur 2020. Sur la foi de ces projections et des commentaires des intervenants, la Ville a recensé, pour les 30 prochaines années, ses besoins, ses lacunes, ses contraintes et ses possibilités dans la gestion des déchets.

Parmi les besoins projetés dont fait état ce rapport, la Ville doit trouver les moyens de réduire et de réutiliser les déchets, de sécuriser la capacité projetée dans le traitement des matières organiques et d’améliorer le réacheminement des déchets ramassés en bordure de rue et dans les immeubles à logements multiples. Elle tâchera aussi d’offrir aux résidents plus d’options dans le réacheminement des déchets, de se doter d’un parc de véhicules de collecte des déchets solides sans émissions et de récupérer l’énergie à partir des déchets.

Rehausser le réacheminement des déchets de la décharge contrôlée du chemin Trail est l’une des priorités du mandat du Conseil et l’un des objectifs proposés dans le Plan directeur. Si les pratiques actuelles de gestion de la décharge contrôlée et les tonnages annuels perdurent, cette décharge devrait atteindre le maximum de sa capacité entre 2036 et 2038. Pour atteindre l’objectif qui consiste à accroître la durée utile de la décharge, la Ville mettra au point une nouvelle stratégie pour en optimiser la durée utile et gérer les déchets résiduels et continuera d’accomplir des progrès dans les projets permanents de réacheminement des déchets. Au troisième trimestre de 2021, le personnel présentera au Conseil municipal la feuille de route de la nouvelle stratégie.

Pour répondre aux besoins projetés de la Ville dans la gestion des déchets, le personnel a mis au point la liste détaillée globale des options dans 10 secteurs différents de la gestion des déchets. Le processus de l’évaluation technique permettra de réduire ce nombre et de dresser la liste abrégée des options les mieux cotées qui cadrent avec les besoins de la Ville et avec la vision, les principes directeurs et les objectifs du Plan directeur. Le personnel s’inspirera de la liste abrégée pour mettre au point deux scénarios potentiels projetés dans la gestion des déchets afin de consulter les résidents et les intervenants à partir de l’automne.

Les résidents et les intervenants auront d’autres occasions d’exprimer des commentaires sur le Plan directeur, notamment :

  • cet automne, sur les deux scénarios potentiels projetés de gestion des déchets;
  • au printemps 2022, sur la version provisoire du Plan directeur.

Le Comité et le Conseil municipal se pencheront sur la version provisoire du Plan directeur et du Plan de mise en œuvre quinquennal d’ici le début du deuxième trimestre de 2022. 

Citation

« Je souhaite remercier les résidents et les intervenants qui nous ont adressé jusqu’à maintenant de précieux commentaires sur le Plan directeur de la gestion des déchets solides. Grâce à vos commentaires, nous avons mis au point une vision progressiste de la gestion des déchets et un large éventail d’options qui nous permettront de créer un plan directeur adaptable et répondant à nos besoins des 30 prochaines années. »

  • Scott Moffatt, conseiller municipal et président du Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets.

Vous désirez vous exprimer sur l’avenir des déchets dans notre ville? Inscrivez-vous pour recevoir les mises à jour de l’élaboration du plan directeur pour les déchets solides d’Ottawa sur 30 ans et des consultations à venir.