Sept façons de soutenir les petites entreprises d’Ottawa

Peu importe comment on les mesure, les petites entreprises d’Ottawa représentent une part importante de l’économie locale. On estime que 28 000 entreprises d’Ottawa comptent moins de 50 employés, ce qui représente plus de 90 % des entreprises d’Ottawa.

À titre indicatif, la Semaine de la petite entreprise d’Ottawa a lieu du 17 au 23 octobre 2021. Mais vous pouvez soutenir les petites entreprises d’Ottawa à tout moment de l’année. Voici comment :

Visitez une nouvelle entreprise

Même sans le défi d’une pandémie mondiale, les nouvelles entreprises luttent chaque année pour leur survie. Y a-t-il de nouveaux magasins dans votre quartier ou sur votre trajet quotidien ? Même si vous n’avez pas besoin de leurs services pour le moment, vous pouvez tout de même leur dire bonjour et leur souhaiter bonne chance.

Suivez une petite entreprise sur les médias sociaux

Si vous n’êtes pas en mesure de dépenser de l’argent pour soutenir une petite entreprise, faites-vous le devoir d’en suivre une sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez ainsi rester en contact jusqu’à ce que vous soyez prêt à y faire des achats. L’augmentation du nombre d’abonnés aide aussi les petites entreprises à promouvoir leurs activités parmi vos abonnés.

Soumettez une candidature pour les Prix aux entrepreneurs immigrants

Chaque année, la Ville d’Ottawa célèbre et récompense le succès et la contribution de personnes nées à l’étranger et qui vivent maintenant à Ottawa. Nous vous invitons à proposer un ami, un collègue, un client, un employé ou encore un employeur qui mérite d’être félicité pour sa contribution. La date limite pour les nominations en ligne est le jeudi 4 novembre 2021.

Offrez-vous un repas au restaurant

Il faut bien manger, n’est-ce pas ? Il y a tellement d’endroits où vous pouvez vous faire plaisir avec une petite gâterie ou un repas complet. Mangez dans un restaurant si vous le pouvez ou à l’extérieur sur une terrasse si les conditions le permettent, ou encore emportez votre repas pour le déguster à votre propre table. Et surtout, n’oubliez pas de donner un pourboire à votre serveur.

Découvrez votre ZAC locale

Une ZAC est une association de propriétaires et de locataires d’espaces commerciaux qui collaborent avec la Ville pour créer des zones prospères, compétitives et sûres, attrayantes pour les clients des magasins et des restaurants, les touristes et les nouveaux commerçants. La Coalition des zones d’amélioration commerciale d’Ottawa(lien externe) et les 19 zones d'amélioration commerciale d'Ottawa représentent collectivement plus de 6 400 entreprises qui emploient 120 000 personnes.

Soyez un touriste dans votre propre ville

Peut-être que vous ne vous sentez pas encore assez à l’aise pour voyager. Même si vous l’êtes, pourquoi ne pas prendre une journée pour explorer Ottawa en tant que touriste. Découvrez la variété de boutiques, de restaurants et de services disponibles pour les personnes qui visitent la capitale du Canada. Tant que vous y êtes, choisissez un souvenir pour vous-même ou comme cadeau pour quelqu’un qui n’a pas pu faire le voyage cette année.

Parlez-en à un ami ou une amie

Ne gardez pas votre petite boutique préférée secrète. Parlez-en à un ami ou une amie ou, mieux encore, allez-y ensemble! Si vous avez eu une belle expérience au sein d’une petite entreprise, la meilleure récompense que vous puissiez lui offrir est d’y retourner en tant que client fidèle, puis de parler de votre expérience au monde entier.

Après tout, la première règle de l’#AppuiLocal, c’est de parler de l’#AppuiLocal!

Pour plus de renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou téléphoner au 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook(lien externe)Twitter(lien externe) et Instagram(lien externe).


Appel de candidatures pour les Prix aux entrepreneurs immigrants 2021

Si vous connaissez un immigrant qui s’est installé au Canada, qui incarne l’esprit d’entreprise et qui mérite d’être reconnu pour sa contribution à l’économie d’Ottawa, présentez sa candidature pour les Prix aux entrepreneurs immigrants 2021. La Ville accepte dès aujourd’hui le dépôt de candidatures en ligne, et ce jusqu’au 4 novembre. Vous pouvez présenter la candidature d’un ami, d’un collègue, d’un client, d’un employé ou d’un employeur dont la contribution mérite d’être soulignée.

Après une pause d’un an en raison de la pandémie de COVID-19, les Prix aux entrepreneurs immigrants sont de retour pour souligner les réussites et la contribution de personnes qui sont nées ailleurs qu’au Canada, mais qui ont élu domicile à Ottawa. Ces prix sont décernés annuellement depuis 2012.

Les Prix aux entrepreneurs immigrants sont remis à des personnes qui contribuent de manière importante à l’économie d’Ottawa, et notamment à celles qui :

  • embauchent des employés, choisissent des fournisseurs et achètent des produits dans la région;
  • exportent des biens ou des services à partir d’Ottawa;
  • attirent des visiteurs ou des investissements à Ottawa;
  • lancent des entreprises nouvelles et innovantes à Ottawa;
  • servent de mentors auprès d’autres entrepreneurs;
  • aident d’autres entreprises à réussir en leur offrant temps, expertise ou connaissances;
  • participent dans leur collectivité ou partagent leur réussite avec elle;
  • s’adaptent au climat des affaires depuis le début de la pandémie.

Si vous connaissez une personne qui correspond à cette description, présentez sa candidature dès aujourd’hui!

Les noms des lauréats des Prix aux entrepreneurs immigrants 2021 seront annoncés à l’occasion du congrès annuel sur l’entrepreneuriat de TiE Ottawa, TiECon Canada, qui aura lieu le mardi 23 novembre 2021. Plus grand réseau d’entrepreneurs et de professionnels au monde, TiE a pour vocation de stimuler l’esprit d’entreprise. TiE Ottawa encourage l’entrepreneuriat dans la région de la capitale nationale depuis 17 ans en appuyant les entrepreneurs en herbe grâce au mentorat, au réseautage, à la formation et à la connectivité planétaire. 

Pour plus de renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou téléphoner au 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous sur FacebookTwitter et Instagram.


Le Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes!

Le 25 septembre est une journée spéciale pour la communauté francophone d’Ottawa et de l’Ontario. C’est le Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes et cette date a été choisie pour des raisons particulières.

La province a choisi la date de la célébration pour reconnaître le drapeau franco-ontarien. Ce drapeau vert et blanc, créé par le professeur d’histoire Gaétan Gervais et l’étudiant de première année en sciences politiques Michel Dupuis, tous deux de l’Université Laurentienne, fut hissé pour la première fois le 25 septembre 1975. La province a officiellement déclaré le 25 septembre comme date annuelle du Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes en 2010, année qui a marqué le 400e anniversaire des francophones en Ontario.

Cette année, fêtez cette journée en notre compagnie! Le maire soulignera le Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes le vendredi 24 septembre en hissant le drapeau franco-ontarien lors du Festival franco-ontarien à 18 h 45. En fait, rendez-vous au parc Major’s Hill ce soir-là et le samedi 25 septembre pour profiter de tous les événements du Festival franco-ontarien 2021. Vous trouverez sur le site Web du Festival tous les détails concernant la programmation ainsi que la façon d’y participer.

Un drapeau franco-ontarien flotte en permanence à l’hôtel de ville, au 110, avenue Laurier, devant la place Marion-Dewar et au Centre d’accueil Champlain, 275, rue Perrier. Le 25 septembre, le drapeau Franco-Ontarien flottera également, du lever au coucher du soleil, devant plusieurs autres installations municipales dont :

  • L’édifice historique (entrée donnant sur la rue Elgin) – hôtel de ville
  • Le centre du service à la clientèle, 255, boulevard Centrum
  • Le centre du service à la clientèle de la Place-Ben-Franklin, 101, promenade Centrepointe
  • Le centre du service à la clientèle, 580, promenade Terry-Fox
  • Le centre Mary-Pitt, 100, chemin Constellation
  • Le quartier général du Service de police d’Ottawa, 360, rue Elgin
  • L’administration centrale d'OC Transpo, boulevard Saint-Laurent
  • Le quartier général des Services des règlements municipaux, 735, avenue Industrial
  • Le quartier général du Service paramédic d’Ottawa, 2495, promenade Don-Reid
  • Le quartier général du Service des incendies d’Ottawa, 1445, avenue Carling
  • Le centre James-Bartleman (Archives de la Ville d’Ottawa), promenade Tallwood

Près du quart des Franco-ontariens et des Franco-Ontariennes vivent ici même à Ottawa. Réfléchissons à leurs contributions au tissu culturel, social, économique, historique et politique d'Ottawa.

Bonnes célébrations du Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes! N’oubliez pas de vous habiller en vert et en blanc!


Une preuve de vaccination sera exigée dans les installations culturelles et les centres de loisirs intérieurs de la Ville

À compter du mercredi 22 septembre, une preuve de vaccination complète contre la COVID-19 sera exigée pour les personnes de 12 ans ou plus qui veulent accéder aux installations récréatives et culturelles de la Ville, à l’exception des installations indiquées ci-après.

Toute personne qui veut entrer dans un centre de loisirs, une piscine, un aréna ou une salle de théâtre devra présenter une attestation de vaccination en format électronique ou papier confirmant qu’elle a reçu deux doses du vaccin il y a au moins 14 jours ainsi qu’une pièce d’identité valide, telle que :

  • permis de conduire;
  • carte Santé;
  • passeport;
  • certificat de naissance.

Sans preuve de vaccination, l’accès lui sera refusé aux activités récréatives ou culturelles intérieures suivantes :

  • Bains publics et nage en longueur
  • Cours de conditionnement physique, dont l’aquaforme
  • Séances libres de musculation et d’entraînement cardiovasculaire

·      Cours de cuisine, de musique et d’art

·      Sports pour adultes et les activités à la carte

·      Représentations théâtrales ou en studio et cinéma

·      Locaux loués 

Les adultes qui accompagnent un enfant ou un jeune dans une installation pour des activités –notamment des cours de natation ou de patin – devront également présenter une preuve de vaccination complète.

À titre de rappel, il est recommandé d’arriver quelques minutes avant la séance ou l’activité. Tous les protocoles relatifs à la COVID‑19 demeurent en place, y compris les réservations, les limites de capacité, le port du masque et la distanciation physique.

 

Exceptions

  • Sports organisés pour les jeunes de 12 à 17 ans, y compris les sports sur glace, les sports de ligue, le badminton, le tennis de table, le tennis, le hockey-balle, les arts martiaux, la danse, le basketball, les cours de natation, les cours de certification aquatique et le volleyball. Toutefois, les jeunes appartenant à ce groupe d’âge devront présenter une preuve de vaccination pour pouvoir participer aux bains récréatifs, utiliser les salles d’entraînement cardiovasculaire et de musculation ou assister aux activités et aux événements sportifs comme spectateurs.
  • Cérémonies religieuses, services funéraires et cérémonies de mariage ayant lieu dans les installations de la Ville (sont exclus les rassemblements ayant lieu avant ou après l’événement).
  • Programmes avant et après l’école, journées pédagogiques et camps de jour.
  • Entrées rapides pour utiliser les toilettes, aller chercher un participant, demander des renseignements ou faire un paiement.


Autres installations de la Ville et services en personne

L’accès aux autres installations de la Ville et services en personne ne nécessite pas de preuve de vaccination. Ces installations et services comprennent :

  • les centres de service à la clientèle de ServiceOttawa;
  • les Services du Code du bâtiment;
  • les musées et les galeries d’art;
  • les succursales de la Bibliothèque publique d’Ottawa (exceptions possibles pour les salles d’activité et de réunion);
  • le transport en commun, y compris les stations;
  • les bureaux des Services sociaux et d’emploi et du Programme de suppléments de loyer;
  • le Centre de permis d’entreprise;
  • la Cour des infractions provinciales.

La Ville célèbre l'inauguration du prolongement de la promenade Campeau

La Ville a inauguré aujourd'hui le prolongement de la promenade Campeau après que le projet de construction de deux ans a été achevé plus tôt que prévu et en respectant le budget. 

Des membres de la communauté et des propriétaires d'entreprises ont célébré l'occasion lors d'un événement animé par le maire Jim Watson et Tim Tierney, président du Comité des transports. 

Le projet de 32 millions de dollars prolonge la promenade Campeau depuis la voie County Glen jusqu'au chemin Didsbury, ce qui facilite l'accès des automobilistes, des cyclistes et des piétons à de nouveaux aménagements et accroît la capacité le long de cet important couloir de transport. 

Le projet terminé comprend une nouvelle route à quatre voies, des bandes cyclables séparées, des trottoirs, un carrefour giratoire sur le chemin Winterset, deux intersections avec feux de signalisation et un nouveau pont sur la rivière Carp. 

Ce projet s'inscrit dans le réseau routier abordable décrit dans le Plan directeur des transports de la Ville.

 

Citations

« L’achèvement du prolongement de la promenade Campeau est une très bonne nouvelle pour les résidents de Kanata, assurant un trajet beaucoup plus agréable dans la communauté pour tous les usagers de la route. Que vous vous déplaciez en autobus, en voiture ou à vélo, le prolongement de la promenade Campeau permet d’accéder plus facilement aux écoles, aux entreprises locales et à de nombreuses autres destinations. »

Le maire, Jim Watson

 

« Nous sommes très heureux d'offrir aux résidents de Kanata une meilleure expérience de navettage plus accessible dans la communauté. C'est formidable de voir les améliorations apportées pour tous les usagers, y compris un nouveau lien entre les communautés, plus d’espace pour les piétons et des infrastructures adaptées aux vélos. »

Conseiller Tim Tierney, président du Comité des transports


Santé publique Ottawa publie un guide pour appuyer les politiques de vaccination en milieu de travail

Santé publique Ottawa recommande vivement à tous les employeurs d’Ottawa de mettre en place des politiques de vaccination en milieu de travail afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19. Afin d’aider les employeurs, Santé publique Ottawa a publié aujourd’hui des lignes directrices sur la façon d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques de vaccination en milieu de travail dans le cadre de sa planification de la sécurité en réponse à la COVID-19.

Les entreprises et les organismes ont la responsabilité de maintenir un milieu de travail sécuritaire pour les employés et les bénévoles. Encourager les employés et les bénévoles à se vacciner pleinement est le meilleur moyen de les protéger des risques de la COVID-19, de prévenir les éclosions et de renforcer la confiance envers le milieu de travail face à une résurgence dans la communauté due au variant Delta, qui est hautement transmissible.

Ce nouveau Guide sur comment créer une politique de vaccination dans votre lieu de travail à l’intention des employeurs fournit des considérations importantes pour l’élaboration et la mise en œuvre de leurs propres politiques de vaccination en milieu de travail. Santé publique Ottawa a adopté une approche semblable pour sa politique de vaccination en milieu de travail.

Ce guide ne fournit pas d'avis juridique et ne doit pas être considéré comme tel. Les politiques de vaccination aux lieux de travail doivent être formulées par écrit et respecter toutes les lois applicables en matière de santé et de sécurité au travail, de protection de la vie privée, de droits de la personne, de normes d'emploi et de conventions collectives. Les milieux à risque élevé mandatés par le gouvernement de l’Ontario à mettre en place des politiques de vaccination en milieu de travail doivent respecter les exigences provinciales. Les politiques de vaccination en milieu de travail n’ont pas besoin d’être soumises à Santé publique Ottawa.

Santé publique Ottawa continue de travailler avec le milieu des affaires d’Ottawa pour s’assurer que les employeurs et les employés ont accès à l’information sur les avantages de la vaccination et les lieux de vaccination. On encourage fortement les employeurs à permettre à leurs employés de prendre congé pour se vacciner contre la COVID-19. Pour obtenir d’autres ressources, consultez la Trousse sur la vaccination contre la COVID-19 à l’intention des employeurs.

Les lieux de travail, les organismes communautaires, les lieux de culte et d’autres groupes peuvent communiquer avec Santé publique Ottawa pour demander une clinique mobile de vaccination pour administrer la première et la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 sur place, à leur propre emplacement. Veuillez visiter santepubliqueottawa.ca pour demander une équipe de vaccination mobile.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et les services de Santé publique Ottawa, visitez santepubliqueottawa.ca. Vous pouvez aussi communiquer nous sur FacebookTwitter et Instagram.


Questionnaire pour les candidates et candidats Élections fédérales de 2021

ENVOYÉ AUX CANDIDATES ET CANDIDATS LOCAUX DANS L'ÉLECTION FÉDÉRALE 2021:

 

Aux candidates et candidats

Madame,
Monsieur,

Le fait que vous vous présentiez aux élections fédérales d’octobre prochain démontre votre engagement envers votre circonscription et la ville d'Ottawa. Je salue votre décision de briguer une charge publique. L'appel d'une fonction publique est noble et je vous souhaite la meilleure des chances le jour du scrutin.

En tant que maire d'Ottawa, je souhaite par ailleurs vous poser quelques brèves questions sur des enjeux d'importance pour l'avenir d'Ottawa. Il ne vous faudra que quelques minutes à vous et à votre équipe de campagne pour y répondre, et je vous encourage à le faire. J'ai l'intention d'afficher les résultats de ce questionnaire, qui est envoyé aux candidates et candidats de tous les partis politiques dans toutes les circonscriptions d'Ottawa, sur mon site web le mardi 14 septembre. Les réponses inédites des candidates et des candidats et des partis se retrouveront au lien suivant www.JimWatsonOttawa.ca.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir répondre d'ici le lundi 13 septembre. Si vous ne répondez pas d'ici là, nous indiquerons simplement que nous n'avons pas reçu de réponses de votre part.

Je suis impatient d'avoir de vos nouvelles.

Sincèrement,

Jim Watson

Maire

Ville d'Ottawa

Transport en commun

1.    Alors que se poursuivent les travaux de l’Étape 2 du train léger visant à prolonger le réseau pour atteindre Orléans, Riverside-Sud, l’aéroport international d’Ottawa, le Collège Algonquin et la promenade Moodie, la Ville d’Ottawa vient d’approuver deux évaluations environnementales en préparation du prolongement vers l’ouest jusqu’à Kanata/Stittsville et vers le sud jusqu’à Barrhaven. Avec l’Étape 3, la Ville entend apporter à certains quartiers d’Ottawa connaissant une croissance rapide le confort et les bienfaits environnementaux du train. Votre parti s’engage-t-il à négocier avec la Ville pour financer 50 % de l’Étape 3 du train léger?

Oui                  Non 

Commentaires : _____________________________________________

 

Logement abordable

2.    Le Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance révisé de la Ville définit des objectifs ambitieux, mais réalisables, ainsi qu’une stratégie pour que tous les résidents aient un logement d’ici 2030. Mais pour le concrétiser, la Ville requiert l’aide de ses partenaires au fédéral et au provincial.

Elle a besoin d’une subvention de fonctionnement fédérale de 42,2 millions de dollars par année d’ici 2030, ou de 273 millions sur 10 ans, pour fournir des services de soutien dans les 500 nouveaux logements en milieu de soutien et pour exploiter deux nouveaux établissements de logement de transition. Il faut aussi que le fédéral lui octroie un financement des immobilisations de 15 millions de dollars par année pendant 10 ans pour financer entièrement sa part (un tiers) des 7 000 nouveaux logements abordables et des deux nouveaux établissements de logement de transition.

La Ville a donc besoin que le gouvernement fédéral lui verse 424,5 millions de dollars en financement de fonctionnement et des immobilisations au cours des 10 prochaines années.

Votre parti s’engage-t-il à entreprendre les discussions et les négociations sur la part de financement fédéral du Plan de logement et de lutte contre l’itinérance d’Ottawa?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Environnement et changement climatique

3.    Face à une crise climatique grandissante, la Ville d’Ottawa a adopté Évolution énergétique, un ambitieux plan environnemental visant à réduire les émissions de GES des opérations municipales de 100 % d’ici 2040. Pour mener à bien ce plan, qui prévoit de nombreux projets d’atténuation et d’adaptation locaux, nous avons besoin d’environ deux milliards de dollars. Votre parti s’engage-t-il à octroyer aux municipalités un financement stable à long terme pour leur permettre de jouer au niveau local un rôle d’avant-plan dans la lutte au changement climatique?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Sécurité publique

4.    Pour lutter contre la violence armée, la Ville d’Ottawa préconise une approche complète en plusieurs volets axée sur les priorités communautaires qui tiendrait compte, entre autres, de questions comme le logement, l’éducation, la pauvreté et l’infrastructure sociale. La violence liée aux armes à feu et aux bandes de rue demeure une priorité pour le Service de police d’Ottawa, et la Ville dispose d’une stratégie renouvelée pour la contrer. Votre parti est-il prêt à s’engager dans une telle stratégie en dégageant des fonds additionnels pour aider les policiers de première ligne à lutter contre cette violence en adoptant des mesures pour contrôler les armes illégales et en proposant des lois pour renforcer le contrôle des armes à feu? Votre gouvernement investira-t-il dans des programmes et outils à l’intention des jeunes et des familles à risque ainsi que dans d’autres mesures pour bâtir une ville inclusive?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

  

Relance économique post-COVID-19

5.    La pandémie a eu des conséquences disproportionnées sur de nombreux secteurs économiques, comme le tourisme, l’hôtellerie et les commerces donnant sur les rues principales. L’absence de fonctionnaires fédéraux dans les immeubles de bureaux de la ville a aussi laissé un vide pour des centaines de commerces qui dépendent d’eux. En ce début de relance économique, votre parti s’engage-t-il à soutenir ces secteurs gravement touchés dans les mois et les années à venir? Si oui, comment?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Infrastructures

6.    Les municipalités possèdent 58 % des infrastructures du Canada, mais ne reçoivent que 8 % des recettes fiscales. Dans son budget de 2019, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il doublerait, de façon ponctuelle, le transfert de la taxe fédérale sur l’essence, ce qui permettrait aux administrations municipales de faire les investissements nécessaires au bon entretien de leurs infrastructures. Grâce à cette initiative, la Ville d’Ottawa a bénéficié de 57 millions de dollars additionnels, qu’elle a investis dans ses infrastructures essentielles. Vous engagez-vous à doubler, de façon permanente, le transfert de cette taxe et à l’indexer au coût de la vie pour que les municipalités puissent garder leurs infrastructures en bon état?

Oui                  Non

Commentaires : _____________________________________________

 

Collaboration sur les projets conjoints

7.    Les gouvernements livrent davantage la merchandise pour leurs résidents quand ils travaillent ensemble. Governments can get more done when they work together. De nombreux projets en cours à Ottawa dépendent de cette collaboration entre le gouvernement fédéral et la Ville, tel que la revitalisation du pont Chef-William-Commanda, l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, et la conversion de la flotte d’autobus d’OC Transpo vers des autobus électriques. Votre parti s’engage-t-il à aller de l’avant avec ces projets qui profiteront grandement à notre communauté et nos résidents?

Oui                  Non

Commentaires : __________________________________________________

 


La Nation algonquine Anishinabeg donne l’appellation Ādisōke à l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

À l’occasion d’un événement qui s’est déroulé aujourd’hui, on a annoncé l’appellation officielle de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Au nom de la Nation algonquine Anishinabeg, la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn ont donné à l’installation l’appellation Ādisōke. L’appellation de la nouvelle installation a été annoncée en présence de Jim Watson, maire d’Ottawa, de l’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, de l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités et députée d’Ottawa-Centre, ainsi que de Matthew Luloff, conseiller municipal et président du Conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa.

L’installation partagée est située sur le territoire traditionnel non cédé de la nation hôte algonquine Anishinabeg, qui habite la région depuis des temps immémoriaux. Les aînés et les membres de la nation hôte sont des partenaires importants dans l’orientation des travaux de conception de l’installation et dans la sélection de l’appellation Ādisōke.

Ādisōke est un terme de la langue anishinābemowin qui désigne l’art du récit. Le récit est le moyen traditionnel grâce auquel les peuples autochtones transmettent, aux générations suivantes, le savoir, la culture et l’histoire. Ādisōke est une appellation significative et idoine pour l’installation partagée, puisque le récit représente la réunion du savoir, de l’histoire, de la découverte, de la culture, de la créativité, de la collaboration et des liens. Ādisōke évoque aussi la vocation qui se situe au cœur même des institutions partenaires : Bibliothèque et Archives Canada, comme gardien des récits canadiens et autochtones, et la Bibliothèque publique d’Ottawa, qui s’inspire des récits pour édifier la communauté et transformer des vies en inspirant l’apprentissage, en éveillant la curiosité et en nouant des liens.

Ādisōke est une puissante affirmation de la profondeur et de la sincérité de l’appréciation des institutions partenaires dans la consultation permanente de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et de la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn. La Ville d’Ottawa, Bibliothèque et Archives Canada et la Bibliothèque publique d’Ottawa continueront de travailler en collaboration avec la Nation algonquine Anishinabeg et les autres communautés des Premières Nations, des Inuit et de la Nation métisse d’un océan à l’autre afin de nouer des liens, d’écouter attentivement, de décoloniser et de se réconcilier.

Dans le cadre de la collaboration qui se poursuit avec les nations hôtes, d’autres salles de l’installation Ādisōke porteront des appellations algonquines Anishinabeg, dont la zone de découverte pour les enfants, le cercle de rassemblement en plein air et un pavillon circulaire inspiré d’un wigwam, ainsi que la terrasse extérieure attenante. L’équipe du projet continuera de consulter les nations algonquines hôtes et les autres communautés des Premières Nations, les Inuit et la Nation métisse, afin d’éclairer les programmes et les services qui seront offerts dans l’installation Ādisōke.

Pour en savoir plus sur l’histoire du nom Ādisōke, veuillez consulter le site adisoke.ca.

 

Contexte

L’installation Ādisōke, qui devrait ouvrir ses portes à la fin de 2024 et qui devrait être inaugurée officiellement en 2025, est appelée à devenir une destination phare fondée sur les valeurs communes des institutions partenaires. L’installation, conçue par Diamond Schmitt Architects, en partenariat avec KWC Architects, offrira une riche expérience dans le cadre des services, des expositions et des événements publics de la bibliothèque centrale de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour mettre en vitrine les récits et l’histoire des Autochtones, ainsi que le patrimoine canadien. Les programmes et les services conjoints feront de cette installation un établissement absolument exceptionnel au Canada. Il s’agira d’une installation moderne et emblématique, qui s’adaptera à l’évolution fulgurante de la technologie, à la multiplication des attentes des clients et à l’évolution démographique.

Depuis 2019, l’équipe du projet de l’installation partagée BPO-BAC travaille en partenariat avec la Nation algonquine Anishinabeg par l’entremise des aînés et des membres de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et de la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn pour aménager une installation exceptionnelle, créative et accueillante pour toutes et pour tous.

 

Citations

« Pimishka » signifie « voyager en canot » en anishinābemowin, la langue algonquine. Depuis des temps immémoriaux, les membres du peuple anishinabe algonquin, qui se déplaçaient en canot, transmettent leurs récits. Ādisōke fait référence à la narration du récit, une partie du mode de vie anishinabe. »

– Anita Tenasco, directrice de l’éducation, Kitigan Zibi Anishinabeg

 

« Pijashig kakina. Bienvenue à toutes et à tous! Bienvenue dans notre bel espace collectif de partage d’histoires. Ādisōke représente la transmission de récits, de contes et de fables. Ouvrons nos oreilles, nos esprits et nos cœurs, et acceptons respectueusement toutes les histoires, aujourd’hui et demain. »

– Della Meness, gestionnaire de l’éducation, Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn

 

« C’est pour nous un honneur de donner l’appellation Ādisōke à la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Le récit est au cœur même de nos communautés. L’appellation Ādisōke témoigne éloquemment de l’importance de nous réunir pour échanger nos récits et apprendre en nous rapprochant. Nous remercions les aînés et les membres de la Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn pour cette appellation exceptionnelle. »

– Jim Watson, maire d’Ottawa

 

« Cet édifice est remarquable pour de nombreuses raisons. Il est le fruit d’un partenariat inédit entre les administrations municipale et fédérale. Il est situé dans un magnifique emplacement au centre-ville d’Ottawa. Neutre en carbone, il fera du Canada un pays plus vert. Et il possède maintenant un nom autochtone, Ādisōke, qui lui donne une identité propre. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

 

« En tant que ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, c’est un honneur d’avoir signé le document officiel qui donne le nom Ādisōke à cette nouvelle installation importante. Ādisōke est le premier nom autochtone à être donné à un édifice fédéral et il reflète l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard de la mobilisation des Premières Nations, des Inuit et de la Nation métisse et de la réconciliation avec ces peuples. »

– L’honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

 

« Grâce à la collaboration avec les communautés autochtones locales, la conception unique de l’installation partagée par la Bibliothèque publique d’Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada s’inspire des histoires, des cultures et du savoir traditionnel des Autochtones. Donner un nom autochtone à l’édifice, Ādisōke, constitue une étape importante vers la réconciliation et la compréhension mutuelle. »

– Catherine McKenna, députée d’Ottawa-Centre

 

« Nous vivons aujourd’hui une journée exceptionnelle pour la Bibliothèque publique d’Ottawa à l’heure où nos partenaires de Bibliothèque et Archives Canada et nous adoptons l’appellation Ādisōke pour l’installation partagée. Cette appellation permet de créer une installation accueillante pour les Premières Nations, les Inuit et la Nation métisse, en mettant en lumière l’édification des relations, l’écoute attentive, la réconciliation et la décolonisation. Nous sommes heureux de continuer de travailler en collaboration avec la Nation algonquine Anishinabeg et les autres communautés des Premières Nations, des Inuit et de la Nation métisse d’un océan à l’autre à l’heure où nous mettons au point la programmation et les services de la nouvelle installation. En annonçant cette nouvelle aujourd’hui, nous accomplissons un pas dans le rapprochement des peuples autochtones, des résidents et des résidentes d’Ottawa, des Canadiens et des Canadiennes ainsi que des visiteurs des quatre coins du monde à Ādisōke! »

– Matthew Luloff, conseiller municipal et président du Conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa


Changement des horaires à l’occasion de la Journée du Colonel-By

La Ville d’Ottawa aimerait rappeler aux résidents les modifications suivantes apportées à l’horaire pour la Journée du Colonel By, le lundi 2 août.

Vous trouverez une liste des services et installations de la Ville touchés par la COVID-19 sur ottawa.ca/fr et sur octranspo.com. 

Centre du service à la clientèle

  • Le Centre d’appels 3-1-1 de la Ville sera ouvert pour les questions urgentes seulement. Composez le 3-1-1 ou le 613-580-2400 pour parler à un représentant du service à la clientèle. Pour les personnes ayant une déficience auditive, veuillez composer le : 613-580-2401 (ATS).
  • Les centres du service à la clientèle de l’hôtel de ville d’Ottawa et de la Place-Ben-Franklin ainsi que la Cour des infractions provinciales de la Ville, située au 100, promenade Constellation, seront également fermés.

Collecte des bacs verts, du recyclage et des déchets

  • Il n’y aura pas de collecte en bordure de rue des bacs verts, du recyclage ou des déchets pour Journée du Colonel By. La collecte prévue pour le lundi 2 août sera effectuée le mardi 3 août. Toutes les collectes seront retardées d’un jour pour le reste de la semaine.
  • Les déchets des propriétés à logements multiples seront ramassés selon l’horaire habituel. La collecte du recyclage et des bacs verts sera décalée d’une journée pour toute la semaine.
  • La décharge du chemin Trail sera ouverte lors de la Journée du Colonel By de 9 h à 17 h.

Stationnement

  • Toutes les durées de stationnement, qu’elles soient indiquées ou non sur des panneaux, ne seront pas appliquées sur les rues résidentielles. Toutes les autres restrictions de stationnement sont en vigueur.

Service de transport en commun

  • Le lundi 2 août, les autobus circuleront selon l’horaire du dimanche. Utilisez le planificateur de trajet d’OC Transpo pour planifier vos déplacements.
  • Un service supplémentaire sera disponible pour les circuits achalandés. Certains trajets des circuits 61, 63 et 75 seront prolongés vers Gatineau pendant la période de pointe du matin et en provenance de Gatineau pendant la période de pointe de l’après-midi. Les circuits 25, 39, 74, 75 et 85 auront une fréquence supplémentaire dans l’une ou les deux périodes de pointe par rapport au dimanche normal et le circuit 301 fonctionnera.
  • La ligne 1 de l’O-Train fonctionnera selon un horaire réduit en semaine. Le service d’autobus de la Ligne 2 de l’O-Train fonctionnera selon l’horaire du samedi.
  • Le Centre de service à la clientèle d’OC Transpo au Centre Rideau sera ouvert de 10 h à 16 h. Planifiez à l’avance : Composez le 613-560-5000 pour prendre rendez-vous.
  • Tous les autres centres de service à la clientèle d’OC Transpo demeurent fermés pour le moment.
  • Vous pouvez acheter ou charger une carte Presto :
    • Distributrices de billets à toutes les stations de la ligne 1 de l’O-Train ainsi qu’à l’aéroport international d’Ottawa
    • dans les succursales de Shoppers Drug Mart, Loblaws et Real Canadian Superstore;
    • Prestocard.ca
  • Vous pouvez charger votre compte ParaPaie sur parapay.octranspo.com ou appelez le 613-741-4390.
  • Services de Para Transpo :
    • Para Transpo suivra l’horaire des jours fériés. Les trajets réguliers sont automatiquement annulés le lundi 2 août. Les clients peuvent commencer à réserver leur déplacement une semaine à l’avance en composant le 613-560-5000 ou en ligne dès le lundi 26 juillet.
    • La ligne de réservation sera en service de 7 h à 17 h.
    • La ligne pour l’annulation de déplacements et les demandes de renseignements généraux sera en service avec des heures prolongées de 6 h à 0 h 30.
  • Les coupons de taxi seront fermés.
  • Pour de plus amples renseignements sur la Journée du Colonel By, visitez le site octranspo.com/fr ou composez le 613-560-5000. 

Feux extérieurs

  • Pour allumer un feu sur une propriété privée, y compris dans la cour arrière, dans un foyer extérieur au bois ou dans un grand foyer pour feu de camp, il faut détenir un permis de la Ville d’Ottawa.
  • Les foyers extérieurs au gaz naturel, au propane ou à l’éthanol ne requièrent pas de permis.
  • Il n’est pas sécuritaire de faire ou de maintenir des feux en plein air dans certains secteurs de la Ville. Vérifiez en ligne sur le site MonServiceOttawa si votre adresse est éligible pour un permis.

Services des loisirs

  • Les plages, les pataugeoires et les aires de jeux d’eau seront ouvertes, si le temps le permet.
  • Certaines piscines intérieures et extérieures seront ouvertes pour les baignades publiques, mais l’horaire sera modifié.
  • Quelques salles de musculation et de cardio seront ouvertes, mais l’horaire sera modifié.
  • La plupart des programmes à inscription seront annulés, mais vérifiez auprès de votre installation, car certaines exceptions s’appliquent.

Santé publique Ottawa

Visitez la page du vaccin contre la COVID-19 de l’OPH pour obtenir des renseignements sur les rendez-vous de vaccination et pour déterminer votre admissibilité.

Visitez la page d’information sur le dépistage de la COVID-19 de l’OPH pour connaître les heures d’ouverture et prendre rendez-vous dans les centres d’évaluation et les cliniques de soins d’Ottawa. Les emplacements suivants seront ouverts le lundi 2 août pour les tests de dépistage à Ottawa :

  • Le centre d’évaluation de la COVID-19 du CHEO et la clinique de soins Les enfants avant tout située dans l’aréna Brewer (10 h 30 à 17 h 30)
  • Centre d’évaluation de la COVID-19 à l’aréna Brewer pour les adultes (10 h 30 à 17 h 30)
  • Centre d’évaluation au volant pour la COVID-19 du chemin Coventry (de 10 h à 14 h)
  • Centre d’évaluation de la COVID-19 de North Grenville (Kemptville) (de 9 h à 13 h)

Services de santé publique

Services sociaux et communautaires

  • Le centre de répit Tom-Brown, situé au 141, chemin Bayview, le centre de répit Bernard-Grandmaître, situé au 309, chemin McArthur, et le centre de répit de l’Église unie St. Paul’s-Eastern, situé au 473, rue Cumberland, seront fermés. Les centres rouvriront le mardi 3 août aux heures d’ouverture normales.

Services municipaux de garde d’enfants

Services de bibliothèque

Services culturels 

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, visitez le site ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous sur FacebookTwitter et Instagram.


Posez votre candidature pour vous joindre au groupe consultatif qui contribuera à l’élaboration de la Stratégie de lutte contre le racisme de la Ville.

La Ville accepte maintenant les candidatures pour la nouvelle Table consultative sur la lutte contre le racisme, un groupe qui aidera à élaborer la première Stratégie de lutte contre le racisme de la Ville. 

La table consultative sera composée de leaders de la lutte contre le racisme issus de communautés racialisées qui fourniront une expertise en la matière au Secrétariat de la lutte contre le racisme de la Ville. Le groupe a pour mandat de collaborer à la sensibilisation aux expériences systémiques et individuelles du racisme, d’encourager les mesures visant à lutter efficacement contre le racisme et de contribuer à la Stratégie de lutte contre le racisme de la Ville. Le groupe présentera les points de vue de la communauté sur tous les aspects du racisme, y compris les six domaines prioritaires sur lesquels portera la stratégie : l’équité en matière d’emploi, le logement, la gouvernance, le développement économique et les résultats en matière de santé et le développement des jeunes – qui relèvent tous de la compétence de la Ville.

Vous pouvez poser votre candidature en ligne afin de devenir membre de la table consultative avant la date limite du 10 août. Les nominations des membres seront finalisées d’ici le 31 août.

Les membres se réuniront tous les deux mois pour :

  • Partager leur expertise et leurs connaissances sur les questions clés, les risques et les possibilités.
  • Informer la table sur les tendances, les préoccupations des communautés et les pratiques exemplaires en matière d’approches antiracistes.
  • Recenser les possibilités de faire progresser, d’adopter et d’intégrer la Stratégie de lutte contre le racisme dans les systèmes, structures et services de la Ville.

Tous les résidents d’Ottawa issus des communautés autochtones et racialisées, âgés de 18 ans et plus, peuvent poser leur candidature. Un comité de sélection composé de leaders communautaires et d’employés de la Ville choisira les membres de la table, en tenant compte de l’importance de la représentation intersectionnelle. Les candidats seront sélectionnés en fonction de leur expérience en matière de lutte contre le racisme et de leurs connaissances spécifiques des enjeux communautaires.

Ottawa est construite sur le territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe et honore la présence et l’identité nationale des Algonquins. La Ville reconnaît et respecte la présence et les contributions de toutes les Premières Nations, des Inuits et des Métis, y compris les communautés autochtones urbaines d’Ottawa. À ce titre, la Ville travaille à un processus parallèle avec les communautés autochtones, en collaboration avec la Coalition autochtone d’Ottawa, sur les priorités qu’elles ont définies.

Pour plus d’informations sur la Table consultative de lutte contre le racisme de la Ville et les conditions d’admissibilité, veuillez consulter le formulaire de candidature.

La Ville condamne toutes les formes de racisme. Les administrations municipales jouent un rôle de premier plan dans la détection du racisme systémique et la lutte contre. Sous la direction de son Secrétariat de la lutte contre le racisme, la Ville s’engage à promouvoir un gouvernement municipal plus inclusif et plus réceptif, afin de s’assurer que toutes les personnes sont servies équitablement.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613 580-9656). Vous pouvez également communiquer avec nous sur FacebookTwitter et Instagram.