Rasha Yacob reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

Ottawa – Aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson et la conseillère du quartier Gloucester-Southgate Diane Deans ont présenté le Prix de bâtisseur de la Ville à Rasha Yacob en reconnaissance de ses efforts de faire de sa collectivité un endroit accueillant et sécuritaire.

Mieux connue à Albion-Heatherington sous le nom de Tante Rasha, Mme Yacob a passé les huit dernières années à faire du bénévolat pour améliorer sa communauté. Elle est à la tête de nombreuses initiatives, telles que des barbecues, des repas-partage, des jardins communautaires ainsi que Cuts for Kids, un programme qui offre des coupes de cheveux gratuites aux jeunes de la région.

Par contre, la passion de Mme Yacob pour sa collectivité ne s’arrête pas là. Elle offre souvent de la traduction aux membres de sa collectivité qui ne parlent pas l’anglais. À l’aide de WhatsApp, elle a créé un groupe pour les réfugiés syriens de son voisinage, leur offrant de l’information, de l’appui et de l’encouragement.

Mme Yacob a aussi dirigé les efforts de financement pour des projets d’aménagement local comme des jardins communautaires et une murale. En partenariat avec la Ville, elle a animé des consultations pour la stratégie Construire de meilleurs quartiers revitalisés et a été membre du comité de planification du Forum d’apprentissage du Cadre de développement communautaire, toujours dans le but de rendre son voisinage accueillant et sécuritaire.

Le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire est une distinction civile qui vise à reconnaître un résident, un groupe ou un organisme qui, par ses services bénévoles exceptionnels ou ses initiatives exemplaires, a fait preuve d’un engagement profond à l’égard de notre ville afin d’en faire un meilleur endroit aujourd’hui et pour l’avenir. Le Prix peut récompenser l’ensemble des réalisations, un acte de bonté remarquable, des activités de bienfaisance inspirantes ou de développement d’une conscience communautaire ou encore tout autre réalisation exemplaire.

Des particuliers, des groupes et des organismes peuvent être mis en nomination par des membres du Conseil municipal ou par le public.

Le Prix est remis au début de chacune des réunions du Conseil municipal.


Les aînés peuvent prendre OC Transpo sans frais les dimanches!

Je suis fier d’annoncer que le service OC Transpo sera sans frais pour les aînés les dimanches à partir du 7 juillet, en plus du service sans frais les mercredis – une promesse de campagne respectée!


Rohit Saxena reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

Ottawa – Le maire Jim Watson et Carol Anne Meehan, conseillère du quartier Gloucester–Nepean-Sud, ont remis aujourd’hui le Prix de bâtisseur de la Ville à Rohit Saxena, pendant la réunion du Conseil municipal, afin de souligner le travail qu’il a accompli bénévolement auprès de la Société protectrice des animaux d’Ottawa.

Depuis 2010, M. Saxena fait fonction de photographe, à titre bénévole, pour la Société protectrice des animaux d’Ottawa. Ses photographies, qui mettent en valeur la personnalité et l’individualité des animaux du refuge, sont utilisées pour les présenter à d’éventuels adoptants et elles contribuent à leur trouver un foyer permanent. M. Saxena a consacré, bénévolement, des centaines d’heures à photographier les animaux ainsi qu’à réaliser des photographies publicitaires pour des publications et différents événements organisés par la Société protectrice des animaux d’Ottawa. Il participe au contenu qui est distribué aux médias et adore raconter des anecdotes sur les animaux et sur l’importance de l’adoption.

M. Saxena joue également un rôle de mentor auprès de jeunes photographes. Il leur montre comment travailler pendant les événements de la Société de manière à obtenir les meilleures photos qui soient et leur donne de conseils et des astuces sur la façon de faire le portrait photographique d’un animal. En 2016, lors de son assemblée générale annuelle, l’organisme a souligné son inlassable dévouement à l’égard des animaux.

M. Saxena a aussi fait don de son temps à son alma mater. Grâce à son implication au sein de la Carleton Student Engineering Society (CSES), il a amassé des fonds pour des organismes de bienfaisance, et la participation des étudiants à des activités sociales a doublé. La CSES a donc créé, en son honneur, le Rohit Saxena Award, qui souligne l’apport exceptionnel d’un étudiant de dernière année à sa vision et à son rôle moteur.

Le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire est une distinction civile rendant hommage à un particulier, à un groupe ou à un organisme qui, par ses services bénévoles exceptionnels ou ses initiatives exemplaires, a fait preuve d’un engagement profond à faire de notre ville un meilleur endroit aujourd’hui et pour l’avenir. Le Prix récompense l’ensemble des réalisations, un acte de bonté remarquable, des activités de bienfaisance inspirantes ou de renforcement de la communauté, ou encore toute autre réalisation exemplaire.

Des particuliers, des groupes et des organismes peuvent être mis en nomination par des membres du Conseil municipal ou par le public.

Le Prix est remis au début de chacune des réunions du Conseil municipal.


La passerelle Flora, achevée plus tôt que prévu, ouvre en fin de semaine

Ottawa – À compter de la fin de semaine, les résidents pourront traverser le canal Rideau comme jamais auparavant, en marchant ou en vélo, alors que la passerelle Flora est prête à ouvrir plus tôt que prévu. Plus tard cette semaine, la nouvelle passerelle pour piétons et cyclistes enjambant le canal sera ouverte au public, reliant la rue Clegg dans le Viel Ottawa-Est à l’avenue Fifth et à la promenade Reine-Elizabeth dans le Glebe.

La bonne nouvelle a été partagée aujourd’hui lors d’un événement réunissant l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et députée d’Ottawa-Centre, au nom de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et le maire Jim Watson. La passerelle devait initialement être terminée à l’automne 2019.

En plus d’améliorer la sécurité et la connectivité entre les quartiers du centre-ville d’Ottawa, la nouvelle passerelle réduira les temps de déplacement et offrira un itinéraire dédié, actif et durable pour les déplacements vers les écoles, le travail et les lieux de divertissement et de magasinage, comme Lansdowne dans le Glebe.

La passerelle sera également reliée à des sentiers qui rejoindront la Ligne de la Confédération de l’O-Train aux stations de transport en commun Hurdman et Lees et elle s’inscrira dans l’objectif de la Ville d’encourager les déplacements sains et durables en permettant à un plus grand nombre de personnes de marcher, de faire du vélo ou d’utiliser le transport en commun pour leurs déplacements plutôt que leur voiture. Ce projet a été rendu possible grâce à un partenariat de financement entre le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville d’Ottawa, en vertu du Fonds (fédéral) pour l’infrastructure de transport en commun (FITC) et du Programme ontarien d’aide aux municipalités pour le navettage à vélo. Le budget de ce projet se chiffre à 21 millions de dollars.

Citations

« En reliant nos quartiers et en facilitant les déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun à Ottawa, nous favorisons la santé et la sûreté de nos collectivités, en plus de soutenir nos entreprises locales et de contribuer à la protection de notre environnement. La passerelle Flora est l’aboutissement de plusieurs années de planification, de mobilisation communautaire et de coordination entre la Ville, la province et notre gouvernement. Elle profitera à toutes les personnes vivant ou circulant à proximité du canal Rideau. »

Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et députée d’Ottawa-Centre

« Toute la communauté attend avec impatience l’achèvement de la passerelle Flora. Grâce à l’excellent travail du personnel de la Ville et des équipes de Construction Pomerleau, nous sommes en mesure de l’ouvrir plus tôt que prévu, offrant une nouvelle façon pour les résidents et visiteurs de traverser le canal sans utiliser leur voiture et rendant les déplacements plus faciles afin que tout le monde puisse sortir et profiter des plaisirs qu’offre Ottawa. »

Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa


Ronald F. Caza reçoit la clé de la Ville d’Ottawa

Le maire Jim Watson a remis ce soir la clé de la Ville à Ronald F. Caza au cours d’une cérémonie à l’hôtel de ville, en reconnaissance de sa brillante carrière dans le domaine juridique et de son engagement envers la communauté francophone d’Ottawa.

Né à Chelmsford, en Ontario, Ronald Caza est venu étudier le droit à l’Université d’Ottawa. Il n’a par la suite jamais quitté la ville, où il a travaillé dans divers cabinets tout au long de sa carrière avant d’ouvrir son propre cabinet spécialisé, Caza Saikaley s.r.l. L’affaire Lalonde c. Ontario est l’une des plus célèbres qu’il ait eu à traiter. Se portant alors à la défense des droits linguistiques de la minorité francophone, M. Caza a été en mesure d’empêcher la fermeture de l’Hôpital Montfort. Son importante victoire a rassemblé la communauté francophone d’Ottawa et permis de garder ouvert le seul hôpital de l’Ontario qui offre de la formation en français.

M. Caza a plaidé avec succès d’autres affaires liées aux droits linguistiques et a remporté de nombreux prix pour son travail en tant qu’avocat. En 2017, il a reçu l’Ordre de l’Ontario, la distinction la plus prestigieuse de la province, pour ses efforts de sensibilisation envers la culture et les droits linguistiques des francophones.

Il est également très actif au sein de la communauté d’Ottawa. Il a présidé les conseils d’administration de plusieurs organismes à but non lucratif, notamment Centraide Ottawa, le Regroupement des gens d’affaires de la capitale nationale (RGA) et l’Écho d’un peuple. Il est actuellement président des conseils d’administration de la Fondation Montfort, d’Unique FM et du Collège universitaire dominicain. M. Caza a aidé à amasser des millions de dollars pour le Centre des arts Shenkman et le projet répa.


La Ville d’Ottawa a franchi le cap d’un million de résidents!

Ottawa – Le maire Jim Watson a célébré aujourd’hui une étape déterminante pour la Ville d’Ottawa. Lors d’un événement avec des membres de la communauté, le maire Watson a dévoilé un nouveau panneau de bienvenue à Ottawa montrant que notre ville a officiellement dépassé le cap du million d’habitants.

Ce jalon inscrit Ottawa dans une ligue différente, celle des grandes villes nord-américaines. Ottawa est la quatrième ville canadienne dont la population atteint le million de personnes, après Toronto, Montréal et Calgary. Ottawa, Gatineau et les municipalités environnantes comprennent près de 1,5 million de personnes, l’une des six plus grandes régions métropolitaines au Canada.

Au cours des dernières années, la population d’Ottawa a cru en moyenne d’environ 28 personnes par jour, comprenant des nouveau-nés, de nouveaux arrivants, des étudiants et d’autres Canadiens emménageant ici. En général, 70 % de la croissance de notre population provient d’une migration nette – plus de personnes s’installent à Ottawa que de personnes ne la quittent.

Cette croissance est bénéfique pour la vigueur de notre économie locale – un million constitue une masse critique d’habitants qui permettra à Ottawa de créer davantage de débouchés, tant par un plus vaste marché domestique que par des investissements accrus de la part de parties prenantes à l’international. Notre population croissante peut également soutenir plus d’activités culturelles, d’événements sportifs et de projets enthousiasmants qui nous donnent une plus grande visibilité dans le monde entier, une présence culturelle et artistique plus dynamique et une plus grande capacité d’attraction de nouveaux résidents et de nouvelles entreprises.

Ottawa est maintenant bien partie pour franchir une autre étape déterminante et elle accédera au cap de deux millions d’habitants plus rapidement qu’à celui d’un million. Alors que notre Ville ne cesse de croître, nous planifions la forme que prendra l’avenir d’Ottawa. Cette année, la Ville a commencé de travailler sur un nouveau Plan officiel, le document stratégique qui oriente sa croissance et son développement.

Le Plan officiel détermine de quelle manière et à quel endroit la ville s’étendra au cours des prochaines décennies, touchant les générations futures. Notre nouveau Plan officiel nous aidera à garder le rythme et à nous adapter au changement de manière à faire d’Ottawa une ville inclusive où il fait bon vivre et une ville compétitive sur la scène internationale.

Citation

« Atteindre le million d’habitants est une étape importante pour Ottawa et une occasion de célébrer toutes les raisons que nous avons d’être fiers de notre superbe ville. Alors que le statut d’Ottawa à titre de capitale du G7 concrétise notre rôle en matière de gouvernance internationale, nos résidents s’enorgueillissent de notre riche mosaïque culturelle, de nos liens à la nature et de nombreuses caractéristiques qui font d’Ottawa une ville éminemment canadienne. Que nous ayons atteint le million d’habitants avec tant de nouveaux résidents s’installant ici démontre qu’Ottawa est une ville hors pair où il fait bon vivre, travailler et s’amuser, et un endroit remarquable à visiter. »

Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa


Le Canada dans une ville : faire connaître les histoires d’Ottawa au monde

Des manuels par marque sont désormais disponibles à l’attention des spécialistes du marketing, des communicateurs et des rédacteurs locaux.

OTTAWA, le 14 juin 2019 — Dans la foulée d’un événement organisé aujourd’hui par Jim Watson, le maire d’Ottawa, pour annoncer qu’Ottawa avait atteint le million de résidants, Tourisme Ottawa a lancé le site Web Canadadansuneville.ca. Ce site adopte une nouvelle approche de présentation d’Ottawa sur la scène internationale et encourage la participation à un concours photo témoignant du dynamisme d’Ottawa. Depuis 2017, Tourisme Ottawa et la Ville d’Ottawa travaillent aux côtés des consultants internationaux de Destination Think! pour dévoiler les attributs uniques d’Ottawa (sa Place DNATM) et pour développer l’identité de marque de la ville.

Sur ce site Web, les spécialistes du marketing, les communicateurs et les créateurs de contenu de la capitale du Canada peuvent trouver des ressources, notamment un diaporama, une vidéo, du contenu pour infolettre et des manuels pour les médias sociaux, allant dans le sens des résultats de ces recherches. L’objectif consiste à harmoniser la communication des intervenants locaux, afin de diffuser le message le plus fort possible et de bâtir la réputation d’Ottawa auprès des publics externes grâce à la communication narrative. Ces recherches résument l’image de marque d’Ottawa, à savoir que la ville représente le Canada dans une ville et qu’« Ottawa est l’endroit où l’on peut communiquer avec l’âme du Canada. ».

« Il s’agit d’un moment exaltant pour Ottawa, tandis que nous dévoilons la nouvelle image de marque de la ville », a déclaré Michael Crockatt, président-directeur général de Tourisme Ottawa. « L’annonce de cette nouvelle démarche en même temps que l’annonce de l’atteinte du million de résidants à Ottawa souligne le lien entre l’économie touristique d’Ottawa et les avantages que retirent les résidents des dépenses touristiques en dollars dans notre région. En effet, les visiteurs dépensent plus de 2,2 milliards de dollars chaque année dans notre communauté. »

Cette nouvelle image de marque comprend quatre grands thèmes qui concourent à créer l’image d’une ville représentant le Canada en concentré. Ces grands thèmes sont présentés sur le site Canadadansuneville.ca et des extraits à ce sujet figurent ci-dessous :

  • Le village du Canada : « Qu’il s’agisse de votre première visite ou que vous ayez passé le dernier semestre ou les dix dernières années à Ottawa, la ville offre un degré de convivialité et d’accessibilité propre aux capitales du G7 dont le pouvoir économique et politique est similaire ».
  • Découvrir le Canada : « Toutes les villes canadiennes constituent le tissu du pays, mais toutes n’incarnent pas l’ensemble du pays. À cet égard, Ottawa se distingue. Il s’agit d’une ville où il est possible de découvrir l’âme du Canada, et ce quelle que soit la période. Ottawa est non seulement ancrée dans le présent, mais est également témoin du passé et tournée vers l’avenir ».
  • Joie de vivre : « La joie de vivre prend la forme des plaisirs de la conversation, de la bonne chère, du voyage ou de la fête. Les résidents d’Ottawa aiment profiter de la vie, vivre mieux, rechercher le bonheur et y accéder à l’endroit qu’ils qualifient comme leur lieu de résidence et auprès des gens de leur communauté ».
  • Héritage d’Ottawa : « Nos paysages urbains physiques et sociaux reflètent les nombreux héritages coexistants d’Ottawa. Chaque génération ajoute une nouvelle dimension à notre histoire. Depuis longtemps, la ville est le point d’ancrage d’instigateurs du changement, de pionniers et d’avant-gardistes… Aussi bien sur le plan réglementaire que sur les plans économique, commercial, culturel, éducatif, sanitaire ou encore environnemental, les valeurs fondamentales du Canada deviennent réalité à Ottawa ».

CONCOURS PHOTO 
Le concours photo a lieu du vendredi 14 juin au vendredi 19 juillet. Les Canadiens et Canadiennes sont invités à présenter des photos qui représentent leur vision d’Ottawa et qui répondent à l’un des quatre thèmes ci-dessus. Des photos peuvent être soumises en utilisant les mots-clics #MonOttawa et #LeCanadaDansUneVille sur Instagram ou Twitter, ou au moyen du formulaire de participation sur le site Canadadansuneville.ca. Un gagnant sera désigné chaque semaine et recevra une carte-cadeau d’une valeur de 50 $ à utiliser au studio photo local Henry’s. À la fin du concours, quatre gagnants recevront chacun une carte-cadeau d’une valeur de 250 $ à utiliser au studio Henry’s. Par ailleurs, un gagnant du grand prix sera désigné dans chacune des quatre catégories et recevra une carte cadeau de 1 000 $ à utiliser au studio Henry’s.

À propos de Tourisme Ottawa 
Tourisme Ottawa offre des services de commercialisation et de développement touristiques, de conseil stratégique et de leadership et veille à la promotion d’Ottawa en collaboration avec ses membres et ses partenaires afin d’attirer des visiteurs qui viennent pour des vacances, des voyages d’affaires, des visites en groupe, et des congrès. Son objectif est de soutenir l’économie locale du tourisme, alimentée par environ 11 millions de visiteurs par an et 3 milliards de dollars de production économique à Ottawa venant soutenir la richesse communautaire par le biais du tourisme. Sa vision consiste à proposer aux visiteurs une expérience complète de la capitale, à raconter l’histoire du Canada et à faire parler les gens.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :
Jantine Van Kregten Directrice des Communications
Tourisme Ottawa 613-237-5150, poste 1116 presse@tourismeottawa.ca


Déclaration de fin de situation d’urgence dans la Ville d’Ottawa

ATTENDU QUE, en raison des niveaux d’eau déjà élevés et des importantes pluies attendues, j’ai décrété la situation d’urgence dans la Ville d’Ottawa le 25 avril 2019 aux termes du paragraphe 4(1) de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence;

ATTENDU QUE la Ville d’Ottawa et les bénévoles ont mis à la disposition des résidents environ 1,5 million de sacs de sable alors que les niveaux d’eau atteignaient leur point culminant le 30 avril et le 1er mai, et à nouveau le 13 et le 14 mai 2019;

ATTENDU QUE les récents efforts de rétablissements menés par la Ville et les organismes non gouvernementaux ont été déployés dès que les niveaux de la rivière des Outaouais ont commencé à baisser et ont porté essentiellement sur le retrait des sacs de sable et la remise en état des résidences;

ATTENDU QUE le Comité de planification de la réglementation de la rivière des Outaouais signale que les niveaux d’eau sont désormais en-dessous des seuils d’inondation et qu’ils continueront de baisser au cours des semaines à venir;

PAR CONSÉQUENT, en tant que maire de la Ville d’Ottawa, je déclare la fin de la situation d’urgence que j’ai décrétée le 25 avril 2019 aux termes du paragraphe 4(2) de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence.

Jim Watson
Maire de la Ville d’Ottawa
Le 12 juin 2019


Janet Mason reçoit le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

Aujourd’hui, à la réunion du Conseil municipal, le maire Jim Watson et Eli El-Chantiry, conseiller du quartier West Carleton–March, ont remis le Prix de bâtisseur de la Ville à Janet Mason, en reconnaissance de son engagement en faveur de la conservation de la nature.

Au cours de ses 30 années dans des postes de direction du secteur de la défense et des technologies, Janet Mason a toujours trouvé du temps à consacrer à l’environnement. Ces dernières années, elle a été bénévole pour de nombreux groupes et projets environnementaux. En plus de contribuer à la fondation de Friends of the Carp Hill, elle a piloté la création d’un réseau de sentiers récréatifs. Elle est toujours présidente de cet organisme bénévole, ainsi que de Friends of the Carp River.

Cependant, son engagement en faveur de l’environnement va bien au-delà de ce rôle. Depuis cinq ans, madame Mason siège au conseil d’administration de l’Office de protection de la nature de la vallée de la Mississippi. Elle en est même la présidente depuis cinq mois, à titre de représentante de la Ville d’Ottawa. De plus, elle a présidé le Conseil de l’intendance environnementale d’Ottawa et siégé au conseil d’administration de Mississippi Madawaska Land Trust et du Macnamara Field Naturalists’ Club. Elle continue de se porter à la défense de l’environnement dans les enjeux qui touchent l’ouest d’Ottawa.


Sanchit et Riya Gupta reçoivent le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire

Ottawa – À la réunion du Conseil municipal aujourd’hui, le maire Jim Watson et le
conseiller du quartier Rideau-Goulbourn Scott Moffatt ont présenté le Prix de
bâtisseur de la Ville décerné par le maire à Sanchit et Riya Gupta en
reconnaissance de leurs efforts pour créer un système alimentaire durable et
combattre le gaspillage alimentaire.

Les Gupta ont établi à Ottawa un chapitre de MealCare, un organisme à
but non lucratif qui vise à combattre le gaspillage alimentaire. En
collaboration avec des restaurants locaux, des cafétérias universitaires et des
épiceries, les Gupta recueillent des denrées alimentaires excédentaires et,
avec l’aide de bénévoles comme eux, ils les réacheminent aux refuges et aux
soupes populaires, là où les besoins sont les plus grands.

M. Gupta a fondé le premier chapitre de MealCare à l’Université
McGill à Montréal, et depuis, trois autres chapitres ont été mis sur pied dans
des campus universitaires au Canada. M. Gupta dirige l’équipe nationale de
MealCare et agit à titre de mentor auprès des nouveaux chapitres. Depuis sa
création en 2016, MealCare a distribué plus de 10 000 repas aux personnes
dans le besoin et a permis aux refuges pour personnes sans abri partenaires de
l’initiative d’économiser 50 000 dollars.

Le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le
maire est une distinction civile rendant hommage à un particulier, à un groupe
ou à un organisme qui, par ses services bénévoles exceptionnels ou ses
initiatives exemplaires, a fait preuve d’un engagement profond à faire de notre
ville un meilleur endroit aujourd’hui et pour l’avenir. Le Prix peut
récompenser l’ensemble des réalisations, un acte de bonté remarquable, des
activités de bienfaisance inspirantes ou de développement d’une conscience
communautaire ou encore toute autre réalisation exemplaire.

Des particuliers, des groupes et des organismes
peuvent être mis en nomination par des membres du Conseil municipal ou par le
public.

Le Prix est remis au début de chacune des
réunions du Conseil municipal.